Metodija Andonov-Čento, homme politique.

Metodija Andonov-Čento (macédonien : Методија Андонов Ченто), né le 17 août 1902 et mort le 24 juillet 1957, était un homme politique macédonien. Il fut le premier président de l’Assemblée anti-fasciste pour la Libération du Peuple macédonien et de la République socialiste de Macédoine.

Metodija Andonov-Čento est né à Prilep, ville macédonienne alors dans l’Empire ottoman. Enfant, il travaille dans les champs de pavot et de tabac. Adolescent, il est un excellent gymnaste. En 1930, il se marie avec Vasilka Spirova Pop Atanasova à Novi Sad, en Serbie.

Lors d’élections en 1938, il est élu député mais n’entre jamais en fonction à cause de manœuvres électorales. Ses positions nationalistes macédoniennes et des actions en faveur de l’éducation en langue macédonienne lui valent d’être emprisonné à Kikinda et à Bajina Bašta. En 1940, après avoir imposé l’usage du macédonien dans des écoles, il est condamné à mort. Dans le Royaume de Yougoslavie, il était interdit de défendre une autre langue que le serbo-croate. Le 15 avril 1941, il est toutefois relâché avant son exécution. Au début de la Seconde Guerre mondiale, l’envahisseur bulgare lui propose de collaborer, mais Metodija Andonov-Čento refuse et préfère lutter pour la libération de la Macédoine.

Continuer la lecture de « Metodija Andonov-Čento, homme politique. »

Dimitar Dimov, dramaturge, romancier et vétérinaire.

Dimitar Todorov Dimov ( bulgare : Димитър Тодоров Димов , 25 juin 1909 – 1er avril 1966) était un dramaturge, romancier et vétérinaire bulgare.


Né à Lovech , Dimov est surtout connu pour son roman à succès Tabac ( bulgare : Тютюн , translit.  Tyutyun , 1951) qui a été adapté dans le film Tabac de 1962 réalisé par Nikola Korabov . L’intrigue des Tabacs de Dimovtraite du destin d’un certain nombre de personnages liés à une grande usine de tabac. Le fil conducteur de l’intrigue est l’histoire de Boris, un jeune ambitieux d’origine pauvre qui renonce à son premier amour Irina pour épouser Maria, l’héritière du commerce du tabac. Il dirige l’entreprise avec une grande avidité et impitoyabilité. La descente de sa femme dans la folie et la mort dans le mariage sans amour lui permet par la suite d’épouser Irina, qui a étudié pour devenir médecin, mais est séduite par la promesse

Continuer la lecture de « Dimitar Dimov, dramaturge, romancier et vétérinaire. »

Krste Misirkov, philologue, slavophile, historien et ethnographe.

Krste Petkov Misirkov (bulgare : Кръстьо Петков Мисирков, macédonien : Крсте Петков Мисирков) né le 18 novembre 1874 à Postol (auj. Pella, en Grèce) et mort le 26 juillet 1926 à Sofia, Bulgarie, était un philologue, slavophile, historien et ethnographe, auteur des premiers livre et magazine scientifiques en macédonien, dans lesquels il souligne pour la première fois les principes de la langue littéraire macédonienne.

Son œuvre écrite est centrale pour l’affirmation de l’existence d’un peuple macédonien et d’une langue macédonienne distincts de la nation bulgare. Il a publié un livre, un magazine et plus de trente articles. Cependant, au cours de sa vie, Misirkov a exprimé des points de vue contradictoires sur  l’ethnicité des Slaves vivant en Macédoine, les nommant tantôt « Macédoniens », « Bulgares » ou encore « Bulgares macédoniens ». Il a aussi exprimé des doutes sur sa propre appartenance ethnique. Ainsi, son héritage est sujet à controverse et il peut être réclamé par les Macédoniens tout comme par les Bulgares.

Continuer la lecture de « Krste Misirkov, philologue, slavophile, historien et ethnographe. »