Le guppy.

Le Guppy (Poecilia reticulata) est une des espèces de guppy, nom vernaculaire regroupant plusieurs espèces de poissons d’eau douce tropicale de la famille des Poeciliidae. Originaire d’Amérique du Sud, ce guppy a été introduit dans de nombreux pays pour lutter contre les moustiques, avec une efficacité limitée et non sans risques écologiques selon une alerte scientifique lancée en 2016. Il s’agit d’un poisson ovovivipare apprécié en aquariophilie. Dans certains pays, dont la France, des races ou variétés du guppy, créées au sein des élevages ont acquis un statut juridique d’animal domestique.


En tant qu’espèce indigène le Guppy est confiné à quelques zones des Caraïbes et du nord de l’Amérique du Sud, mais il a envahi de nombreux écosystèmes ailleurs dans le monde là où il a été récemment introduit. Au moins 40 % de ces invasions résulteraient d’introductions à but de lutte contre les moustiques. Dans certaines zones comme aux Comores, il a été préféré aux Gambusies (bien que plus petit) car celles-ci étaient pêchées et mangées par les enfants alors que les guppys sont moins intéressant pour la pêche.

Continuer la lecture de « Le guppy. »

Le kangourou.

Le kangourou est un marsupial de la famille des macropodidés typique du continent australien.

Au sens strict, le nom kangourou désigne l’un des membres des quatre plus grandes espèces de macropodidés (« grands pieds ») vivantes : le kangourou roux, le kangourou géant, le kangourou gris et le kangourou antilope.

Au sens large, on y rassemble les 63 plus grandes espèces vivantes de la famille des macropodidés. En plus des espèces précédentes, on y ajoute les wallaroos, les wallabys, les kangourous arboricoles, les pademelons et le quokka.

On les trouve, à l’état sauvage, exclusivement en Australie (sur le continent et en Tasmanie), ainsi qu’en Nouvelle-Guinée pour les kangourous arboricoles. On estime les kangourous d’Australie à cinquante millions. Les kangourous sont nocturnes. La queue du kangourou lui sert de trépied au repos, et de balancier quand il saute : cette locomotion est appelée « crawl-walking » en anglais, littéralement « la marche rampante ».

Continuer la lecture de « Le kangourou. »

Le cormoran.

Les Phalacrocoracidae sont une famille d’oiseaux aquatiques constituée de 3 genres et de 36 espèces vivantes. Cette famille est celle des oiseaux de mer connus sous le nom de cormorans. Il s’agit d’un groupe très homogène, tant pour ce qui concerne la morphologie que le régime alimentaire piscivore, ou les mœurs générales. Pour cette raison, les 36 espèces de cormorans sont le plus souvent réunies dans un genre unique, le genre Phalacrocorax éponyme de la famille. Un cormoran peut vivre 20 ans.


En dépit d’études récentes préconisant la distinction de trois genres (Microcarbo, Phalacrocorax et Leucocarbo), toutes les listes internationales actuelles — à l’exception de celle du Congrès ornithologique international qui valide cette recommandation — ne reconnaissent que le genre Phalacrocorax.

Continuer la lecture de « Le cormoran. »