Le jardin zoologique de Schönbrunn (Autriche).

Le Jardin zoologique de Schönbrunn (en allemand Tiergarten Schönbrunn,  est un parc zoologique autrichien situé dans la capitale, Vienne, sur les terrains du château de Schönbrunn. Il fut fondé en 1752 et est resté en activité depuis, ce qui en fait le plus ancien zoo du monde encore en activité. Depuis 1992 il est geré par une société privée, la Schönbrunner Tiergarten – GesmbH. Il est dirigié par la zoologiste Dagmar Schratter, depuis 2007.

Il est l’un des cinq parcs européens qui présentent des pandas géants et des sept à avoir des koalas.


C’est le 31 juillet 1752 que l’Empereur des Romains François Ier ouvre sa ménagerie de Schönbrunn, alors réservée uniquement à quelques visiteurs privilégiés. Elle devient publique en 1779, la population viennoise pouvant dès lors la visiter gratuitement.

Continuer la lecture de « Le jardin zoologique de Schönbrunn (Autriche). »

La vipère.

Les Viperinae ou vipères sont une sous-famille de serpents de la famille des Viperidae. Elle a été créée par Nicolaus Michael Oppel (1782-1820) en 1811.

Elle compte près de 100 espèces. Les Viperinae avec les Azemiopinae et les Crotalinae forment la famille des Viperidae.


Les Viperinae se rencontrent en Afrique, en Asie et en Europe. Elles ne sont pas présentes sur le continent américain, contrairement à leurs proches parents de la sous-famille des Crotalinae.

Les critères diagnostiques fréquemment employés pour différencier couleuvres et vipères en France ne sont pas toujours opérants.

Continuer la lecture de « La vipère. »

Le lézard.

Les lézards sont de petits reptiles de l’ordre des Squamates.

Ils partagent le fait d’avoir quatre pattes, des oreilles à tympan apparent sans conduit auditif externe, le corps recouvert d’écailles et la mue. Certaines familles emblématiques du terme générique de “lézard”, comme les Lacertidae, peuvent perdre volontairement leur queue (autotomie) en cas d’agression et ont des paupières mobiles. Mais ce n’est pas le cas de toutes les espèces regroupées sous ce nom : par exemple les Gekkonidae et les Xantusiidae ne pratiquent pas l’autotomie et n’ont pas de paupières mobiles.

Il existe environ 3750 espèces de lézards[réf. nécessaire] dans le monde, en tout cas plus de 3000, certaines sources allant jusqu’à 4450.


Le terme lézard, aujourd’hui masculin, est issu du latin lăcertus, avec changement de terminaison par attraction du suffixe -ard. Le mot latin d’origine était plutôt au féminin : lăcerta, ce qui a d’ailleurs donné en ancien français laisarde toujours au féminin. Le masculin lăcertus est aussi attesté chez Virgile dans le sens de « lézard », mais il est plus rare en latin classique et plus ambigu que le féminin, car de sens second. Au sens premier lăcertus, surtout au pluriel lăcerti, signifie en effet plutôt « muscle(s) », et parfois « maquereau ». C’est aussi la raison pour laquelle la plupart des mots désignant le lézard dans les langues régionales, surtout en pays d’Oc, sont au féminin (voir la section « Dénominations dans les langues régionales » de l’article consacré au Lézard des murailles).

Continuer la lecture de « Le lézard. »