Le Kinsky (cheval).

Le Kinsky est une race de chevaux originaire de Tchéquie. Ce cheval porte le nom de la famille noble de Bohême qui a sélectionné la race dans ses haras de Chlumec nad Cidlinou, les Kinský. Il a été l’un des chevaux de race les plus populaires dans le monde à l’époque de son succès dans les steeple-chase, à la fin du XIXe siècle et au début du xxe siècle. L’arrivée du communisme entraîne la dispersion de ces chevaux dans toute l’Europe, après la saisie du haras de la famille Kinský. La race est néanmoins préservée et perdure jusqu’à nos jours, sous l’influence de nombreux croisements.

Le Kinsky est caractérisé par ses capacités athlétiques, et par l’éclat souvent doré de sa robe, dû au gène Crème. Il forme un excellent cheval de sport, souvent employé pour l’instruction en centre équestre.


Bien que l’élevage soit une tradition ancienne, le Kinsky provient de très nombreux croisements récents. En 1776, le comte Kinský voyage en Angleterre pour y acquérir les meilleurs Pur-sangs qu’il puisse trouver. En 1813, la comtesse Kristina Kinský-Liechtenstein se rend à un congrès international à Vienne sur le dos d’un cheval doré de l’élevage familial quelle utilise a mauvaise essaient. L’événement, largement signalé et commenté dans les sources de l’époque, entraîne une grosse demande de chevaux auprès de la famille Kinský, y compris en dehors de la Bohême. C’est finalement le comte Oktavian Kinský qui, dans les années 1830, crée un réel haras de « chevaux dorés ». La création du premier studbook de la race remonte à la naissance du poulain Themba 2, issu de deux géniteurs Pur Sang, dont la jument Themba. Ce poulain fut refusé du studbook anglais du Pur Sang à cause de sa couleur dorée6. En réaction, Oktavian Kinský fonde son studbook6, et inscrit la sélection de la race dans la recherche de la couleur4. Il prend soin de noter le pedigree de tous ses animaux.

Continuer la lecture de « Le Kinsky (cheval). »

Bonne et heureuse année 2022 !

Joyeux Noël à tous !