Jean de Dieu, religieux.

Jean de Dieu, né João Cidade le 8 mars 1495 à Montemor-o-Novo au Portugal et mort le 8 mars 1550 à Grenade, est un religieux espagnol d’origine portugaise, qui se consacra aux indigents et fonda l’ordre des Hospitaliers. Il est vénéré comme saint par l’Église catholique, et donné pour patron des malades (avec Camille de Lellis) et des professionnels du soin. Il est fêté le 8 mars.


Jean naît en 1495 à Montemor-o-Novo près d’Évora dans l’Alentejo au Portugal d’André Cidade et de Teresa Duarteau, famille anciennement importante, religieuse, mais appauvrie. À l’âge de 8 ans, il suit à l’insu de ses parents, un voyageur qui a pour but de se rendre à Madrid. Ayant perdu l’inconnu qu’il suivait, il trouve refuge chez l’intendant des troupeaux du comte d’Oropesa (province de Tolède) qui l’accueille dans sa famille et l’installe comme berger. À 27 ans, désireux de vivre une vie plus palpitante, il décide de s’engager comme militaire.

Continuer la lecture de « Jean de Dieu, religieux. »

Francesco Nullo, officier militaire et marchand.

Francesco Nullo (1er mars 1826 – 5 mai 1863) était un patriote italien , officier militaire et marchand , et un ami proche et confident de Giuseppe Garibaldi . Il a soutenu les mouvements d’indépendance en Italie et en Pologne . Il a participé aux cinq jours de Milan et à d’autres événements des révolutions de 1848 dans les États italiens , de l’ expédition sicilienne des Mille en 1860 et du soulèvement polonais de janvier en 1863. Sa carrière militaire s’est terminée par l’obtention du grade de général en Pologne , peu avant sa mort dans leBataille de Krzykawka.


Francesco Nullo est né le 1er mars 1826 à Bergame , fils d’Arcangelo et d’Angelina Magno, une riche famille de marchands de lin.  Il avait cinq frères plus jeunes. Il a terminé l’école primaire là-bas, avec distinction, et a poursuivi ses études au Collegio Celana à Val San Martino ( Caprino Bergamasco ) ; un ancien séminaire ecclésiastique, l’un des meilleurs internats de la région. En 1840 il est revenu travailler dans l’usine textile de sa famille, mais est parti peu de temps après pour étudier à Milan ; là, il s’est impliqué dans le mouvement révolutionnaire pour l’unification italienne.

Continuer la lecture de « Francesco Nullo, officier militaire et marchand. »

Le traité sur l’Antarctique.

Le Traité sur l’Antarctique, signé le 1er décembre 1959 à Washington, D.C. aux États-Unis et en vigueur depuis le 23 juin 1961, réglemente les relations entre les États signataires en ce qui a trait à l’Antarctique. Le traité s’applique aux territoires, incluant les plates-formes glaciaires, situés au sud du 60e parallèle sud.

Les signataires initiaux (pays signataires) du traité furent l’Afrique du Sud, l’Argentine, l’Australie, la Belgique, le Chili, les États-Unis, la France, le Japon, la Norvège, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni et l’URSS (repris par la Russie). Cependant, n’importe quel membre des Nations unies ou autre État invité par la totalité des signataires peut s’y joindre. Plusieurs états ont ainsi adhéré au traité depuis sa signature.

Continuer la lecture de « Le traité sur l’Antarctique. »