L’archaeopteryx.

Archaeopteryx (« aile antique ») (en français archæoptéryx ou archéoptéryx) est un genre de dinosaures à plumes disparus. Ces dinosaures aviens, d’une longueur inférieure à 60 cm, ont vécu à la fin du Jurassique, il y a 156 à 150 Ma dans un environnement alors insulaire, qui se situe actuellement en Allemagne.

L’archéopteryx a été le tout premier fossile découvert avec des plumes bien conservées, longtemps considéré comme le plus ancien oiseau fossile. Sa position phylogénétique reste controversée, même 150 ans après sa découverte. Une publication de 2011 place par exemple l’archéopteryx et les autres Archaeopterygidae plus proches des deinonychosaures que des oiseaux. Mais, à la suite de la découverte en 2013 d’un nouveau fossile à plumes (nouveau genre, nouvelle espèce), une équipe de paléontologues propose de rétablir l’archéoptéryx dans son statut antérieur (voir le chapitre : Des propositions controversées). En 2018, l’étude d’un fossile d’archéoptéryx à l’European Synchrotron Radiation Facility révèle que bien qu’il ne pratiquait pas le vol battu des oiseaux modernes, il pouvait faire un vol actif en se propulsant avec ses ailes.

Continuer la lecture de « L’archaeopteryx. »

Voskhod 1, 7ème mission spatiale sociétique.

Voskhod 1, la septième mission spatiale soviétique et la première du programme Voskhod. Elle se déroule en octobre 1964 et dure un peu plus d’une journée.Équipé de trois sièges, le vaisseau est le tout premier emmenant plus d’une personne dans l’espace.

Depuis la fin des années 1950, Soviétiques et Américains se livrent à une course à l’espace, et celle-ci constitue elle-même, avec le Mur de Berlin (construit en 1961), l’un des symboles les plus forts de la Guerre froide. La technologie spatiale joue un rôle symbolique, chacune des deux nations entend prouver sa puissance au reste du monde.

Mais alors que les Américains annoncent clairement leur objectif depuis 1961 (envoyer un homme sur la Lune avant la fin de la décennie) ainsi que les moyens pour l’atteindre, le programme spatial soviétique est entouré du plus grand secret. Les “premières” spectaculaires se succèdent (lancement du premier satellite artificiel en 1957, du premier homme en 1961, de la première femme en 1963…) mais les buts ne sont jamais annoncés et les difficultés rencontrées, a fortiori les échecs, ne sont jamais révélés. Ils ne le seront qu’à la fin des années 1980, avec la Glasnost. Continuer la lecture de « Voskhod 1, 7ème mission spatiale sociétique. »

Stefan Żeromski, romancier et dramaturge.

Stefan Żeromski, né le 14 octobre 1864 à Strawczyn, près de Kielce, et décédé le 20 novembre 1925 à Varsovie, est un romancier et dramaturge polonais. Auteur engagé, déchiré entre patriotisme et socialisme, il est surnommé dans son pays « la conscience de la nation ». Les critiques littéraires le classent aux côtés de Dostoïevski et de Flaubert tant pour ses recherches artistiques audacieuses que pour la finesse et la complexité psychologique de ses personnages pris dans la tourmente de la grande histoire.

Il a écrit sous les pseudonymes de Maurycy Zych, Józef Katerla et Stefan Iksmoreż.


Issu d’une noblesse désargentée, dont les membres ont activement participé à différents mouvements de libération de la Pologne, partagée à l’époque entre trois empires : russe, allemand, austro-hongrois, Stefan Żeromski grandit dans la région de Sainte-Croix. Il appartenait à une génération d’intelligentsia radicale, sensible aux conflits sociaux et qui se sentait personnellement responsable de la destinée de sa nation soumise à une russification et une germanisation intenses.

Continuer la lecture de « Stefan Żeromski, romancier et dramaturge. »