Le Hartmannswillerkopf (Haut-Rhin).

Le Hartmannswillerkopf, rebaptisé Vieil Armand après la Première Guerre mondiale, est un éperon rocheux pyramidal, dans le massif des Vosges, surplombant de ses 957 mètres la plaine d’Alsace du Haut-Rhin.

Un monument national y est érigé en souvenir des combats qui s’y déroulèrent durant le premier conflit mondial, en 1915 surtout. En effet, situé en droite ligne à 7 km de Thann et 6 km de Cernay, entre lesquelles passait la ligne séparant la partie de l’Alsace redevenue française dès 1914 et celle reprise par les troupes allemandes, le Vieil Armand était un sommet stratégique alors âprement disputé.

Continuer la lecture de « Le Hartmannswillerkopf (Haut-Rhin). »

Le service central d’état-civil.

Le Service central d’état civil (SCEC) est un service du ministère français des Affaires étrangères, qui centralise l’état civil des Français nés à l’étranger. Il est situé à Nantes au no 11 rue de la Maison-Blanche dans le quartier de Breil – Barberie.


Le Service central d’état civil a pour mission première d’assurer la conservation, la mise à jour (apposition de mentions) et l’exploitation (délivrance de copies ou d’extraits, établissement et mise à jour de livrets de famille) des quelque 15 millions d’actes qu’il détient (2013), et qui se répartissent de la façon suivante :

  • État civil consulaire, à savoir les actes d’état civil dressés et transcrits dans les ambassades et consulats (4 millions d’actes).
  • État civil des Français par acquisition (3 millions d’actes).
  • État civil des ressortissants français établis dans des pays anciennement sous souveraineté française (8 millions d’actes).

Continuer la lecture de « Le service central d’état-civil. »

Jacques II de Chabannes dit Jacques de La Palice, noble et militaire.

Jacques II de Chabannes dit Jacques de La Palice (ou de La Palisse), né en 1470 à Lapalisse dans le Bourbonnais et mort le 24 février 1525 à Pavie en Italie, lors de la bataille du même nom, est un noble et militaire français, maréchal de France.

Il sert sous trois rois de France (Charles VIII, Louis XII et François Ier) et participe à toutes les guerres d’Italie de la période. L’historiographe du roi Louis XII, Jehan d’Authon, le qualifie dans ses Annales de « Second Hector ». Dans plusieurs autres ouvrages de biographies nationales, dont celle au xixe de Louis-Gabriel Michaud, La Palice est considéré comme l’un des plus grands capitaines de son temps. Son nom est à l’origine du terme « lapalissade ».

Continuer la lecture de « Jacques II de Chabannes dit Jacques de La Palice, noble et militaire. »