Per Daniel Amadeus Atterbom, poète.

Per Daniel Amadeus Atterbom (19 janvier 1790 à Åsbo , Östergötland – 21 juillet 1855) était un poète romantique suédois et membre de l’ Académie suédoise.


Il était fils d’un pasteur de campagne, est né dans la province d’Ostergotland le 19 janvier 1790. Il a étudié à l’ université d’Upsala de 1805 à 1815, et y est devenu professeur de philosophie en 1828.

Il fut le premier grand poète du mouvement romantique qui, inauguré par l’œuvre critique de Lorenzo Hammarsköld, allait révolutionner la littérature suédoise. En 1807, alors qu’il avait dix-sept ans, il fonda à Upsala une société artistique, appelée Aurora League, dont les membres comprenaient VF Palmblad , Anders Abraham Grafström , Samuel Hedborn (mort en 1849) et d’autres jeunes dont les noms étaient destinés à prendre un rang de premier plan dans la littérature de leur génération.

Continuer la lecture de « Per Daniel Amadeus Atterbom, poète. »

Johan August Strindberg, écrivain, dramaturge et peintre.

Johan August Strindberg, né le 22 janvier 1849 à Stockholm (Suède) et mort le 14 mai 1912 à Stockholm, est un écrivain, dramaturge et peintre suédois. Il fait partie des auteurs suédois les plus importants et est un des pères du théâtre moderne. Ses œuvres se classent parmi deux courants littéraires majeurs, le naturalisme et l’expressionnisme.


August Strindberg est le quatrième des huit enfants de Carl Oscar Strindberg, agent d’un armateur, et de son épouse, née Ulrika Eleonora (Nora) Norling, ancienne domestique de la maison paternelle. August Strindberg est marqué par une enfance instable qui oscille entre négligence et ferveur religieuse, et par les déménagements fréquents (dix fois jusqu’à l’âge de vingt ans). Il commence l’école dans un établissement dont la sévérité le hantera longtemps, puis poursuit ses études à partir de 1861 dans un lycée privé (Stockholms Lyceum) d’esprit libéral. Il est particulièrement doué en français et en sciences naturelles. Sa mère meurt de tuberculose en 1862 et son père, avec lequel il entretient des relations difficiles, se remarie avec la gouvernante des enfants, Emma Charlotta Peterson dont il a un fils, Emil. L’adolescent se réfugie dans le piétisme. Avant de devenir écrivain, alors qu’il est encore étudiant, il travaille comme assistant dans un atelier de chimie à l’université de Lund au sud-ouest de la Suède. Il est également peintre, photographe et télégraphiste.

Continuer la lecture de « Johan August Strindberg, écrivain, dramaturge et peintre. »

Erik Gustaf Geijer, écrivain, poète et compositeur.

Erik Gustaf Geijer (né le 12 janvier 1783 et mort le 23 avril 1847) est un écrivain suédois, historien, poète, philosophe et compositeur. Ses écrits ont servi à promouvoir le nationalisme romantique suédois. Il a également été un défenseur influent du libéralisme.


Erik Gustaf Geijer naît le 12 janvier 1783 à Ransäter, dans la commune de Munkfors dans le comté de Värmland. Il étudie au gymnasium de Karlstad puis à l’université d’Uppsala, où il obtient sa maîtrise en 1806. En 1803, il concourt avec succès pour un prix historique offert par l’Académie royale des sciences de Suède. En 1809, il voyage en Angleterre. L’année suivante, il devient professeur d’histoire à Uppsala, et en 1815 assistant d’Eric Michael Fant. Succédant à Fant, Erik Gustaf Geijer est professeur d’histoire à partir de 1817 à l’université d’Uppsala où une statue lui rend hommage  aujourd’hui. Il est recteur de l’université d’Uppsala durant les années 1822, 1830, 1836 et 1843-1844. En tant que représentant de l’université, il est membre du clergé de l’Église de Suède : 1828-1830 et 1840-1841. Il est membre de Académie suédoise (siège 14) à partir de 1824. En 1835, il devient membre de l’Académie royale des sciences de Suède.

Continuer la lecture de « Erik Gustaf Geijer, écrivain, poète et compositeur. »