Kitagawa Utamaro, peintre.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :25 février 2024
  • Temps de lecture :6 min de lecture

Kitagawa Utamaro (喜多川 歌麿?) v. 1753 - 31 octobre 1806 est un peintre japonais, spécialiste de l'ukiyo-e. Il est particulièrement connu pour ses représentations de jolies femmes (bijin-ga), mais son œuvre comprend également de nombreuses scènes de nature et d'animaux, ainsi que des albums érotiques (shunga). Son travail parvint en Occident au XIXe siècle où il rencontra un grand succès. Il a particulièrement influencé les impressionnistes par ses cadrages audacieux et le graphisme de ses estampes. Il était alors connu sous le nom d'« Outamaro », transposition selon l'orthographe française de la prononciation de son nom (orthographe reprise à l'époque dans certains autres pays occidentaux). Il fut surnommé en 1891 par Edmond de Goncourt « le peintre des maisons vertes » (les maisons closes), même si un tiers seulement des très nombreuses estampes que l'on connaît de lui furent en réalité consacrées au Yoshiwara. Nous connaissons fort peu de choses de la vie d'Utamaro, et les détails de sa vie diffèrent souvent selon les sources. Selon certaines sources, il serait né à Edo (aujourd'hui Tokyo), Kyoto ou Osaka (les trois villes principales du Japon). Mais plusieurs sources affirment qu'il serait né à Kawagoe (province de Musashi), près d'Edo. Sa naissance serait située autour de 1753 (cette date étant également incertaine).…

Continuer la lectureKitagawa Utamaro, peintre.

Jan Palach, étudiant.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :25 février 2024
  • Temps de lecture :5 min de lecture

Jan Palach, né le 11 août 1948 à Prague et mort le 19 janvier 1969 dans la même ville, est un étudiant en Histoire tchécoslovaque qui s’est immolé par le feu sur la place Venceslas à Prague le 16 janvier 1969. Il est l’un des symboles en Tchéquie de la résistance à l’invasion de la Tchécoslovaquie par les troupes du Pacte de Varsovie. Jan Palach naît en 1948 dans une clinique pragoise. Il grandit dans la commune de Všetaty. Son père décède en 1962. En 1963, il devient élève au lycée de Mělník (50 km au nord de Prague). En 1966, il n’est pas admis à l’université Charles de Prague en raison de son « origine professionnelle », bien qu’il ait réussi les examens d’entrée. De ce fait, il commence à étudier à l’École supérieure d'économie de Prague. Il effectue un stage en République socialiste soviétique du Kazakhstan en 1967. En 1968, il réitère sa tentative d’admission à l'université Charles, cette fois avec succès. Au cours de l’été 1968, il effectue un stage près de Leningrad, puis la brève période du « socialisme à visage humain » qui ouvre le « rideau de fer », lui permet aussi de travailler comme vendangeur durant trois semaines en France, où il découvre les débats suscités par les manifestations de mai…

Continuer la lectureJan Palach, étudiant.

Le Château de Bouzov (Tchéquie).

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Sites et Monuments
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :25 février 2024
  • Temps de lecture :6 min de lecture

Le château de Bouzov (tchèque : Hrad Bouzov) est un château situé à Bouzov dans la région d'Olomouc en République tchèque. Il est situé sur une colline au-dessus du village de Bouzov, à environ 28 kilomètres (17 mi) au nord-ouest d' Olomouc . Sa première mention date de 1317. Bouzov a été fondée dans la seconde moitié du XIVe siècle dans le but de surveiller la route commerciale d'Olomouc à Loštice. Il a été mentionné pour la première fois en 1317. Les petits aristocratiques Bůz de la famille Bludovec furent ses premiers propriétaires enregistrés de 1317 à 1339. Le château tire également son nom de la famille. La propriété des châteaux fut alors modifiée et les seigneurs de Kunštát furent parmi les propriétaires médiévaux les plus importants. Selon la tradition, le château de Bouzov est souvent associé au nom du membre le plus célèbre de cette noble dynastie, Georges de Poděbrady , né à Bouzov en 1420 et couronné roi de République tchèque en 1458. Son titre original était Jiří de Kunštát et Bouzov. En 1558, le château brûla et perdit une grande partie de sa majesté. Au cours des siècles, il y eut plusieurs changements de propriétaires ; le…

Continuer la lectureLe Château de Bouzov (Tchéquie).