La pêche sous-marine.

La pêche sous-marine ou pêche en plongée, aussi appelée chasse sous-marine (CSM), est une forme de pêche réalisée en plongée, qui consiste à capturer sous l’eau certains poissons et mollusques ainsi qu’à prélever des algues, oursins, crustacés, éponges et perles.

La pratique fait l’objet, selon les pays, de réglementations plus ou moins strictes pouvant aller jusqu’à l’interdiction. Rarement autorisée en scaphandre, cette pêche est typiquement pratiquée en apnée (en retenant sa respiration), en bord de mer et jusqu’à des profondeurs de 30 mètres, avec une arbalète à élastique et un équipement de plongée (masque, tuba, palmes…). Sa pratique est donc soumise aux contraintes spécifiques à la plongée libre et met en œuvre différentes techniques propres à cette dernière.


Depuis l’Antiquité jusqu’à notre époque, dans différentes régions du monde, des pêcheurs pratiquaient l’apnée pour récolter sous l’eau des crustacés, des éponges de mer, des coquillages ou du corail. Le prélèvement systématique de coquillages est attesté dans l’Ancien Empire égyptien (3000 ans avant notre ère) ou en Chine 2000 ans avant notre ère. Les pêcheurs plongeaient avec une grosse pierre pour lest et remontaient en nageant ; ces techniques étaient encore pratiquées dans les années 1970 par les Ama (Japon) qui récoltaient ainsi des perles ou les Haenyo (Corée) qui récoltaient des ormeaux et conques.

Continuer la lecture de « La pêche sous-marine. »

Le moto-cross.

Le moto-cross ou motocross est un sport extrême de compétition motocycliste consistant en une course de vitesse sur un circuit tout-terrain accidenté. La première course de moto-cross se déroula à Camberley dans le Surrey (Angleterre) en 1924. Le sport connut ensuite un essor important en Grande-Bretagne, puis en Belgique et en France. Il gagna peu à peu l’Europe centrale puis les États-Unis où il a attiré un nombre croissant de pratiquants.


Moto-croos, carte maximum, Pologne, 1985.

La moto-cross est un sport mécanique touchant le monde du deux roues. Ce sport se pratique sur une moto de cross non homologuée et préparée afin de résister aux différents chocs et s’adapter, au mieux, aux terrains accidentés et surfaces difficiles que le circuit présentera.

Continuer la lecture de « Le moto-cross. »

Le ball-trap.

Le tir aux pigeons d’argile, tir aux plateaux ou tir au plateau d’argile, ball-trap ou balltrap, tir aux clays (Belgique), ou tir à la volée (Canada) est un exercice d’adresse, d’entraînement à la chasse ou pratiqué comme activité sportive, consistant à abattre au fusil des plateaux constitués d’un mélange de brai de pétrole et d’un apport de calcaire projetés en l’air.


La première mention d’un tir aux pigeons (Trapshooting) semble datée de 1793, dans un magazine anglais (Sporting Magazine). Comme ceux qui lui succèderont jusque dans les années 1920, il utilisait de vrais oiseaux vivants (pigeons en général), libérés de leur cache (un chapeau haute forme souvent) en tirant sur une ficelle, ce qui faisait nommer ce groupe de chasseurs « le club des chapeaux Haut-de forme » (High Hats Club), jusqu’à ce qu’ils utilisent des boites au lieu des chapeaux.

Continuer la lecture de « Le ball-trap. »