Les jeux équestres mondiaux en France (2014).

Les Jeux équestres mondiaux de 2014 (ou Jeux équestres mondiaux FEI Alltech 2014 en Normandie) sont une compétition d’équitation sportive organisée en Basse-Normandie en 2014. Le dossier a été retenu le 31 mars 2009 par la FEI pour l’organisation de ces Jeux équestres mondiaux. Les épreuves se sont déroulées du 23 août au 7 septembre 2014. Au total, 984 athlètes et 1243 chevaux ont participé à cette édition des JEM, devant 574 000 spectateurs au total.


La Basse-Normandie avait déjà été candidate en 2004 pour l’organisation des Jeux de 2010 mais c’est Lexington aux États-Unis qui remporta le dossier. Avec le soutien de la Fédération française d’équitation, c’est toujours le conseil régional de Basse-Normandie qui a porté le projet. Les Jeux équestres mondiaux sont le plus gros événement sportif en France non récurrent d’ici le championnat d’Europe de football en 2016.

Continuer la lecture de « Les jeux équestres mondiaux en France (2014). »

La savate boxe française.

La savate boxe française est un sport de combat de percussion qui consiste, pour deux adversaires équipés de gants et de chaussons, à se porter des coups avec les poings et les pieds. Elle est apparue au XIXe siècle dans la tradition de l’escrime française, dont elle reprend le vocabulaire et l’esprit. Connue dès son apparition sous le nom de « savate » ou « art de la savate », elle a été, tout au long du XXe siècle, désignée par le nom de « boxe française », puis finalement renommée officiellement « savate boxe française » en 2002. C’est actuellement une discipline internationale qui appartient au groupe des boxes pieds-poings. « Savate » en vieux français veut dire « vieille chaussure ». Un homme qui pratique la savate est appelé un tireur tandis qu’une femme s’appelle une tireuse.

La savate boxe française a été officiellement répertoriée à l’Inventaire du patrimoine culturel immatériel en France en 2015.


Les premières traces écrites de savate apparaissent au début du XIXe siècle (alors que l’existence de la boxe anglaise est documentée depuis le début du XVIIIe siècle). Selon Jean-François Loudcher, la savate est issue, d’une part de l’évolution de la pratique du duel, d’un regain d’intérêt pour les activités physiques et d’un besoin de savoir se défendre dans la rue.

Continuer la lecture de « La savate boxe française. »

Le kitesurf.

Le kitesurf, ou planche aérotractée ou encore kiteboarding, est un sport de glisse consistant à évoluer avec une planche à la surface d’une étendue d’eau en étant tracté par un cerf-volant (kite en anglais) spécialement adapté, nommé aile ou voile. Ce sport a pris son essor au début des années 2000.

Le kitesurfeur, muni d’un harnais, est relié à l’aile par des lignes de traction. Il pilote à l’aide d’une barre sur laquelle sont reliées les lignes. Les modes et règles de navigation sont ceux de la navigation à voile.

Si en 2018 le matériel le plus couramment utilisé reste la planche symétrique ou twin-tip et l’aile rigidifiée par des boudins gonflables, il existe de plus en plus de solutions selon le type de navigation voulue : planches directionnelles (type surf) pour les vagues, planches à foil, ailes à caissons auto-gonflables, fermés ou ouverts.

Continuer la lecture de « Le kitesurf. »