Guillermo Vilas, joueur de tennis.

Guillermo Vilas, né le 17 août 1952 à Buenos Aires, est un joueur de tennis argentin. Il est également poète et auteur de plusieurs recueils.

Professionnel de 1970 à 1992, il a remporté soixante-deux titres en simple messieurs sur le circuit ATP, dont quatre tournois du Grand Chelem et un Masters. Icône du tennis des années 1970, il s’est imposé à Roland-Garros et à l’US Open en 1977, à l’Open d’Australie en 1978 et 1979, ainsi qu’au Masters de fin d’année en 1974.

Premier joueur argentin de l’histoire à conquérir un tournoi du Grand Chelem, il a également atteint cinq autres finales dans des tournois majeurs, en Australie en 1977, aux Internationaux de France en 1975, 1978 et 1982 et aux World Championship Tennis Finals en 1976. Il compte  également à son palmarès seize titres en double messieurs, principalement remportés avec le joueur roumain Ion Țiriac. Avec l’équipe d’Argentine, il remporte la World Team Cup en 1980 et dispute la finale de la Coupe Davis l’année suivante face aux Etats-Unis.

Guillermo Vilas a achevé neuf saisons consécutives dans le top 10 mondial, de 1974 à 1981. Il atteint son meilleur classement officiel en 1975, à la seconde place mondiale. Dans les années 2010, une enquête du journaliste argentin Eduardo Puppo a cependant conclu que Vilas avait été  mathématiquement no 1 à l’ATP durant plusieurs semaines en 1975, 1976 et 1977, ce qui n’a pas été reconnu officiellement par l’ATP en dépit de plusieurs réclamations du champion argentin. À une époque où des classements plus officieux existaient, Vilas a été désigné par le magazine World Tennis3, comme no 1 mondial en 1977, et il a aussi été no 1 du « Grand Prix tennis circuit » organisé par la FIT en 1974, 1975 et 1977.

Continuer la lecture de « Guillermo Vilas, joueur de tennis. »

Dale Earnhardt, pilote automobile.

Dale Earnhardt (né le 29 avril 1951 à Kannapolis, en Caroline du Nord – mort le 18 février 2001 à Daytona Beach, en Floride dans le dernier tour du Daytona 500) était un pilote automobile américain de NASCAR. Avec sept titres de la Winston Cup (aujourd’hui Monster Energie Cup Series), il est codétenteur du record avec Richard Petty et Jimmie Johnson.


Dale affirmait lui-même qu’il n’avait jamais envisagé d’autre métier que celui de pilote de course. Et pour cause, il a en permanence l’exemple de son père, Ralph, pilote estimé dans les années 1950, spécialiste des short tracks (petites pistes ovales). Toutefois, Ralph n’a jamais aidé son fils à devenir pilote, voulant tester sa motivation. Afin de pouvoir se lancer dans la compétition, Dale quitte l’école très tôt et enchaîne les petits boulots. Accumulant les difficultés, il se marie et devient père de famille à 18 ans mais il divorcera un an plus tard, emporté par le démon de la course.

Continuer la lecture de « Dale Earnhardt, pilote automobile. »

Mario Andretti, pilote automobile.

Mario Andretti, né le 28 février 1940 à Montona dans la province d’Istrie en Italie est un pilote automobile italo-américain. Au cours d’une carrière s’étalant sur près de cinq décennies, il se distingue dans l’histoire du sport automobile en remportant le championnat du monde de Formule 1 en 1978, les 500 miles d’Indianapolis en 1969, les 500 miles de Daytona en 1967 et quatre championnats d’IndyCar (trois sous l’USAC en 1965, 1966 et 1969 et un sous le CART en 1984). Il a également remporté plusieurs courses de midget-cars, de sprint-cars et de dragster.

Mario Andretti est, avec son compatriote Dan Gurney, le seul pilote victorieux à la fois en Formule 1, en IndyCar, en Championnat du monde des voitures de sport et en NASCAR. Avec le Colombien Juan Pablo Montoya, il est également le seul pilote victorieux en NASCAR Grand National, en Formule 1 et aux 500 miles d’Indianapolis. Il fait enfin partie des trois pilotes à avoir remporté au cours d’une même saison la victoire dans une course sur route, dans une course sur circuit ovale et dans une course sur terre.

Son ultime victoire en IndyCar, au Valvoline 200 de Phoenix le 4 avril 1993, fait de lui le premier pilote à remporter une course dans quatre décennies différentes. Mario Andretti est le seul pilote nommé Pilote américain de l’année dans trois décennies différentes (1967, 1978 et 1984).

Continuer la lecture de « Mario Andretti, pilote automobile. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.