Leonard Bernstein, compositeur, chef d’orchestre et pianiste.

Leonard Bernstein, né sous le nom de Louis Bernstein le 25 août 1918 à Lawrence (Massachusetts) et mort le 14 octobre 1990 à New York, est un compositeur, chef d’orchestre et pianiste américain. Il est notamment l’auteur de la partition de la comédie musicale West Side Story et fut durant onze années le directeur de l’Orchestre philharmonique de New York.


Léonard Bernstein est né à Lawrence, dans le Massachusetts, de parents juifs ukrainiens.

Bernstein fait ses études à l’université Harvard jusqu’en 1939, puis rencontre les chefs d’orchestre Fritz Reiner, Dimitri Mitropoulos, puis Serge Koussevitzky dont il devient l’assistant en 1940 à Tanglewood. Il est nommé chef assistant de l’Orchestre philharmonique de New York en 1943 et y fait ses débuts en remplaçant au pied levé Bruno Walter dans un programme radiodiffusé dans toute l’Amérique. Jusqu’en 1951, il revient à Tanglewood pour se consacrer à l’enseignement de la direction et de la composition.

Continuer la lecture de « Leonard Bernstein, compositeur, chef d’orchestre et pianiste. »

Ingmar Bergman, réalisateur et scénariste.

Ingmar Bergman est un metteur en scène, scénariste et réalisateur suédois, né le 14 juillet 1918 à Uppsala et mort le 30 juillet 2007 sur l’île de Fårö.

Il s’est imposé comme l’un des plus grands réalisateurs de l’histoire du cinéma en proposant une œuvre s’attachant à des thèmes métaphysiques (Le Septième Sceau), à l’introspection psychologique (Les Fraises sauvages, Persona) ou familiale (Cris et Chuchotements, Fanny et Alexandre) et à l’analyse des comportements du couple (Scènes de la vie conjugale).

Récompensé plusieurs fois, il remporte notamment au cours de sa carrière l’Ours d’or à Berlin, un Lion d’or pour sa carrière à Venise, le Prix du jury et le Prix de la mise en scène à Cannes, et à trois reprises l’Oscar du meilleur film en langue étrangère. Il est également l’unique cinéaste distingué d’une « Palme des Palmes », remise lors du Festival de Cannes 1997.

Continuer la lecture de « Ingmar Bergman, réalisateur et scénariste. »

Ján Jesenský, médecin.

Ján Jesenský ( 27 décembre 1566 Breslau , Silésie (Wroclaw, Pologne aujourd’hui) – 21 juin 1621 à Prague ) (également connu sous le nom de Jan automne , et Jan Jessenius ) était un médecin slovaque, homme politique et philosophe. Il a joué un rôle politique et scientifique important dans l’histoire tchèque.


Après son père Baltazar Jesenský, il est issu de la famille paysanne hongroise Jesenský , originaire de Turce ( Turčianske Jaseno , puis Veľké Jaseno) sur le territoire de l’actuelle Slovaquie . Il est né à Wrocław , qui faisait alors partie des terres de la couronne tchèque, et où cette famille évangélique vivait depuis 1541 . Sa mère Marta Schüllerová est originaire de Wrocław. A Wroclaw, il fréquente le lycée d’Elizabeth, puis étudie la philosophie et la médecine à l’académie de Wittenberg , Leipzig et à la célèbre faculté de médecine de Padoue . En 1591, il obtient son doctoratde médecine pour l’ouvrage On the Disease of Bile in Three-Day Chills et en même temps un doctorat en philosophie pour l’ouvrage On the People’s Claim to Resist Tyrants. En tant que non-catholique, il n’a pas obtenu de doctorat directement de l’Université de Padoue, mais sur la  recommandation de professeurs, il a été déclaré docteur en philosophie et médecine à Prague par le grand maître impérial Jacob Chimarra.

Après ses études, Jessenius a travaillé brièvement comme médecin dans sa ville natale de Wroclaw , mais est rapidement devenu le médecin personnel de l’électeur saxon à Dresde et en 1594 a reçu une chaire de chirurgie et d’ anatomie à l’Université de Wittenberg , où il a commencé ses études il y a des années. . Trois ans plus tard, il est devenu le doyen de la Faculté de médecine et finalement le recteur de toute l’université. Au cours de son mandat, il a considérablement élevé le niveau de la faculté de médecine de Wittenberg. Il a écrit plusieurs de ses premiers ouvrages ici et sous sa direction, un certain nombre de thèses de valeur ont été rédigées. Jessenius était très ambitieux et, en plus de la philosophie et de la médecine , il s’intéressait également à la vie publique etlittérature.

Continuer la lecture de « Ján Jesenský, médecin. »