Le chèvrefeuille.

Les Chèvrefeuilles (genre Lonicera) sont des arbustes ou lianes de la famille des caprifoliacées. Certaines espèces sont aussi nommées communément camérisiers. On en connaît environ 200 espèces dans les régions tempérées de l’hémisphère nord et les régions subtropicales. L’habitat de la plupart des espèces de chèvrefeuilles est la lisière des forêts et, par extension, les haies, bords de chemins creux. Les chèvrefeuilles, autochtones ou exotiques, sont fréquemment utilisés pour former des haies ou parois décoratives.


Le nom Lonicera a été donné en 1703, à la place du nom originel Caprifolium, par Charles Plumier (1646-1704), en hommage à Adam Lonitzer (1528-1586), botaniste et médecin allemand. Carl von Linné a gardé ce nom de genre tout en mentionnant, comme épithète spécifique pour l’espèce type du genre, le nom générique originel, nommant ainsi l’espèce Lonicera caprifolium.

Le chèvrefeuille est apprécié au jardin : grimpé sur une tonnelle ou palissé contre un mur. Il existe également des espèces arbustives qui formeront de belles haies, massifs et bordures. Ses feuilles apparaissant très tôt dans l’année (dès le mois de mars), le chèvrefeuille sera le premier à donner une touche de verdure au jardin. Ce que l’on aime aussi chez lui – en dehors de ses belles fleurs – c’est sa robustesse, sa longévité et sa résistance aux maladies.

Continuer la lecture de « Le chèvrefeuille. »

La Wistéria (glycine).

Wisteria est un genre de plantes dicotylédones de la famille des Fabaceae (Légumineuses), sous-famille des Faboideae, originaire d’Extrême-Orient et d’Amérique du Nord, qui compte sept à neuf espèces acceptées.

Ce sont des plantes ligneuses et grimpantes à feuilles composées pennées caduques et à fleurs papilionacées, dont certaines espèces sont appelées « glycines ». Certaines d’entre elles sont cultivées comme plantes  ornementales en raison de leurs grappes de fleurs printanières et de leur épais feuillage. Selon les espèces et cultivars, les fleurs sont violettes, bleues ou blanches. La longueur des inflorescences varie de 10 cm à plus d’un mètre pour Wisteria floribunda var. Macrobotrys. Certains cultivars sont parfumés et parmi ceux-ci, on retrouve les cultivars tels que ‘Rosea’ ou ‘Jacko’. Ces derniers sont originaires des États-Unis, de Chine et du Japon. Les graines sont toxiques. L’espèce la plus connue est Wisteria sinensis, la glycine de Chine, largement naturalisée en Europe occidentale. Une autre espèce est également fréquente, Wisteria floribunda, ou glycine du Japon.

Continuer la lecture de « La Wistéria (glycine). »

La passiflore.

Passiflora est un genre de plantes, les passiflores, de plus de 530 espèces de la famille des Passifloraceae. Ce sont des plantes grimpantes aux fleurs spectaculaires, mais leur abondance n’est garantie que dans les régions au climat doux.

Elles tirent leur nom du fait que les missionnaires jésuites d’Amérique du Sud se servaient, pour représenter la Passion du Christ auprès des  indigènes, de la fleur de cette liane : son pistil, les dessins de sa corolle et diverses pièces florales ressemblant à une couronne d’épines, au marteau et aux clous de la Crucifixion.

  • Les parties aériennes de la passiflore officinale (Passiflora incarnata) sont connues en phytothérapie pour leur action anxiolytique et sédative.
  • La grenadille (Passiflora edulis) donne un fruit comestible à la saveur acidulée, appelé fruit de la passion, et qui entre dans la composition de sorbets, de jus ou de coulis.
  • La passiflore bleue (Passiflora caerulea) est la passiflore ornementale la plus cultivée en France métropolitaine.

Continuer la lecture de « La passiflore. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.