“Jour de fête” le film.

Jour de fête est un film français réalisé par Jacques Tati, sorti en 1949.

Jacques Tati et son ami et collaborateur Henri Marquet se réfugient, vers 1943, dans une ferme aux environs de Sainte-Sévère-sur-Indre, où ils passent plusieurs mois. C’est dans cette localité qu’il connaît donc bien que Tati tournera Jour de fête, en 1947.

Dans le court métrage L’École des facteurs (1947, 13 minutes), Tati avait créé le personnage de François le facteur, repris dans Jour de fête.

Jour de fête aurait dû être un des premiers films français en couleur de l’après-guerre, avec Le Mariage de Ramuntcho (1947) de Max de Vaucorbeil, tourné avec des stocks d’Agfacolor récupérés après la Libération, et La Belle Meunière de Marcel Pagnol (procédé additif Rouxcolor). La société Thomson-Houston avait proposé à Tati d’utiliser un nouveau procédé, baptisé Thomsoncolor, pour lequel elle fournissait pellicule et assistance technique. À l’époque, le procédé Technicolor n’était pas encore utilisé en France, le seul laboratoire européen se trouvait en Grande-Bretagne, et le coût élevé du procédé était très au-delà des possibilités financières des productions françaises dans la pénurie de l’après-guerre.

Continuer la lecture de « “Jour de fête” le film. »

L’exposition universelle de Séville (1992).

L’Exposition universelle de 1992 ou Expo ’92, officiellement Exposition universelle de Séville 1992 (en espagnol Exposición universal de Sevilla 1992) s’est tenue du 20 avril au 12 octobre 1992 à Séville, en Espagne, sur l’île de La Cartuja. L’Exposition avait pour thème « L’Ère des Découvertes » et célébrait les 500 ans de la découverte de l’Amérique.

Pour l’occasion ont été construites plusieurs routes d’accès à la ville, dont les autoroutes Madrid-Séville et Séville-Cadix. Une nouvelle gare a été bâtie au centre de la capitale andalouse, de laquelle partent, depuis, les trains de la ligne ferroviaire à haute vitesse entre Madrid et Séville, créée pour l’occasion, et les trains régionaux en direction du site de l’expo. L’aéroport de Séville-San Pablo a été agrandi et a été relié au centre-ville par un nouveau tronçon autoroutier. La darse du Guadalquivir a été recreusée vers le nord et ses rives ont été aménagées. Six nouveaux ponts la traversent depuis. En aval, la zone portuaire a été adaptée et améliorée. Le monastère de Sainte Marie des Grottes a été restauré et d’autres édifices ont été construits, comme le théâtre de la Maestranza, un palais des congrès et des expositions, un auditorium, plusieurs hôtels et bâtiments administratifs.

Continuer la lecture de « L’exposition universelle de Séville (1992). »

Jumelage Paris-Rome.

Le jumelage est l’action d’associer deux choses identiques ou complémentaires ; le terme est aujourd’hui largement attaché à l’association de deux villes (la plupart du temps de pays différents) ou d’établissements scolaires.

Mais le terme « jumelage » peut désigner d’autres types d’association : le doublement des roues de chaque côté d’un essieu de camion pour accroître la charge possible, l’association de deux ou plusieurs armes sur un même affût pour permettre le tir simultané, l’association de deux autorails, le fait d’associer deux grandes infrastructures de transport sur un même axe (une autoroute ou une voie ferrée par exemple1), etc.

Continuer la lecture de « Jumelage Paris-Rome. »