La cathédrale Saint-Patrick à New-York (USA).

La cathédrale Saint-Patrick de New York, construite entre 1853 et 1878, est située dans le quartier de gratte-ciel de Midtown à New York, en plein cœur de l’arrondissement de Manhattan.

Elle se trouve à l’angle de la Cinquième Avenue et de la 50e Rue, à deux pas du Rockefeller Center et non loin de Central Park. Elle est l’église principale de l’archidiocèse de New York et fut construite au XIXe siècle en style néo-gothique sur les plans de l’architecte James Renwick Jr.


Le 6 mars 1810, un terrain est acheté pour 11 000 USD afin de construire une école catholique dirigée par des jésuites. Le projet est finalement abandonné et le site vendu en 1813 à l’abbé trappiste Dom Augustin de Lestrange, exilé en Amérique pour fuir les persécutions des autorités françaises. Ce dernier compte y aménager un orphelinat pour 33 enfants. Avec la chute de Napoléon Ier en 1814, la plupart des trappistes retournent en France, abandonnant leur domaine. D’autres voyagent, se rendent au Canada, et ils finissent par bâtir l’abbaye de Saint-Joseph à Spencer. L’orphelinat est maintenu par le diocèse de New York durant le XIXe siècle.

Continuer la lecture de « La cathédrale Saint-Patrick à New-York (USA). »

Le musée océanographique de Monaco.

Le musée océanographique de Monaco ou musée océanographique est un musée océanographique-aquarium public de style néo-baroque, du Rocher de Monaco, sur la Côte d’Azur, fondé face à la mer Méditerranée en 1889 par le prince Albert Ier de Monaco, et inauguré en 1910. Propriété de sa fondation Institut océanographique, Fondation Albert Ier, Prince de Monaco, il est entre autres dirigé par le commandant Cousteau de 1957 à 1988.

Ce monument de 6 000 m2 est le plus imposant du Rocher (avec le palais de Monaco, et la cathédrale Notre-Dame-Immaculée de Monaco). Il est construit à flanc de falaise sur 85 m de hauteur, et constitué d’une centaine de bassins pour une importante collection de 350 espèces de poissons, pour plus de 6 000 spécimens1, et plus de 600 000 visiteurs annuels.

Continuer la lecture de « Le musée océanographique de Monaco. »

Le site mégalithique de Stonehenge (Grande-Bretagne).

Stonehenge  est un monument mégalithique composé d’un ensemble de structures circulaires concentriques, érigé entre -2800 et -1100, du Néolithique à l’âge du bronze. Il est situé à treize kilomètres au nord de Salisbury, et à quatre kilomètres à l’ouest d’Amesbury (comté du Wiltshire, en Angleterre).

L’ensemble du site de Stonehenge et le cromlech d’Avebury, à une quarantaine de kilomètres au nord, sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco dans un ensemble intitulé « Stonehenge, Avebury et sites associés ». Le site attire environ un million de visiteurs par an.


Le nom de Stonehenge est attesté dès le Moyen Âge : le Glossaire latin-vieil anglais d’Ælfric d’Eynsham, du xe siècle, donne l’expression henge-cliff dans le sens de « précipice », et des auteurs du xie siècle mentionnent « des pierres qui se trouvent non loin de Salisbury », sous les appellations de stanenges ou stanheng, comprises comme des « pierres suspendues » (supported stones). En 1740, William Stukeley note que « dans le Yorkshire, les rochers suspendus sont appelés henges… Je ne doute pas, dit-il, qu’en saxon, Stonehenge signifie les « pierres suspendues » (hanging stones) ».

Continuer la lecture de « Le site mégalithique de Stonehenge (Grande-Bretagne). »