Sites et monuments

Ville de Perast (Monténégro).

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Sites et Monuments
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :21 avril 2024
  • Temps de lecture :5 min de lecture

Perast ( monténégrin : Пераст ) est une vieille ville de la baie de Kotor au Monténégro. Elle est située à quelques kilomètres au nord-ouest de Kotor et se distingue par sa proximité avec les îlots Saint-Georges et Notre-Dame des Rochers. Selon les présomptions des archéologues, les premiers établissements sont apparus dans la région de Perast au Néolithique ; Il existe également des monuments des périodes illyrienne, romaine et paléochrétienne. La ville a été fondée par les Illyriens, du nom de l'une des tribus locales, les Pirusti. Les premiers souvenirs de Perast remontent à 1336 : à cette époque il y avait un petit village de pêcheurs, qui possédait un chantier naval, et il y avait toujours plusieurs bateaux de commerce et de pêche dans le port. Mais comme l'île stratégiquement importante de Saint-Georges , qui appartenait à Kotor , se trouve à proximité immédiate, le développement de Perast a été lent. La prospérité de la ville a été apportée par la période vénitienne , et elle a pris une importance particulière dans la zone frontalière vers 1482, après la prise de la partie turque de la côte de Herceg Novi à Risan . Lorsqu'un petit village devenait enfin une ville, ses habitants pensaient…

Continuer la lectureVille de Perast (Monténégro).

Ville de Bihać (Bosnie Herzégovine).

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Sites et Monuments
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :20 avril 2024
  • Temps de lecture :6 min de lecture

Bihać (en serbe cyrillique : Бихаћ) est une ville située au nord-ouest de la Bosnie-Herzégovine, dans la fédération de Bosnie-et-Herzégovine, le centre administratif du canton d'Una-Sana. Selon les premiers résultats du recensement bosnien de 2013, la ville intra muros compte 43 007 habitants et sa zone métropolitaine, appelée Grad Bihać, 61 1861. La ville est traversée par la rivière Una, « l'unique », ainsi nommée en raison de sa pureté légendaire. Bihać a reçu officiellement le statut de ville sur décision du Parlement de la fédération de Bosnie-et-Herzégovine le 24 juillet 2014. La ville de Bihać, intra muros, est située dans une cuvette étroite de la rivière Una, au nord-ouest de la Bosnie-Herzégovine. À l'ouest, le massif du Plješivica, une partie des Alpes dinariques, constitue la frontière avec la Croatie. À l'ouest, le territoire communal allongé est frontalier des municipalités de Donji Lapac et Plitvička Jezera en Croatie, au nord se trouve la municipalité de Cazin, à l'est les municipalités de Bosanska Krupa et Bosanski Petrovac et au sud la municipalité de Drvar. Les plus anciennes traces d'une présence humaine dans la région remontent à l'Âge du bronze. Près de la ville, un site funéraire remontant à la culture de La Tène a été découvert. Dans l'Antiquité, Raetinium (aujourd'hui Golubić à une dizaine de kilomètres de Bihać) était un lieu…

Continuer la lectureVille de Bihać (Bosnie Herzégovine).

Ville d’Ohrid (Macédoine du nord).

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Sites et Monuments
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :20 avril 2024
  • Temps de lecture :13 min de lecture

Ohrid (en macédonien : Охрид, est une commune et une ville du sud-ouest de la Macédoine du Nord, située sur le lac d'Ohrid. La commune comptait 51 428 habitants en 2021 et couvre 389,93 km2. La ville en elle-même comptait 38 818 habitants, le reste de la population étant réparti dans les villages alentour. Grâce à ses richesses tant naturelles qu'historiques et artistiques, Ohrid est la capitale touristique du pays. Ses plages sur le lac ainsi que son port de plaisance en font aussi la principale station balnéaire macédonienne. Ohrid possède par ailleurs le deuxième aéroport international du pays, l'aéroport Saint-Paul-l'Apôtre d'Ohrid. La ville d'Ohrid est née pendant l'Antiquité : elle s'appelait alors Lychnidos et possédait un théâtre antique et une acropole. Après les invasions slaves du début du Moyen Âge, la ville devient au ixe siècle un grand centre religieux et culturel. Saint Clément d'Ohrid y fonde alors un grand monastère et participe à l'établissement de l'alphabet cyrillique et de la culture macédonienne. Un siècle plus tard, Samuel Ier fait d'Ohrid la capitale de son empire. Conquise par les Ottomans, Ohrid connaît un certain déclin avant de devenir au XIXe siècle un foyer de développement du nationalisme macédonien. Au XXe siècle, la ville redevient le siège de l'Église orthodoxe macédonienne autocéphale, qui avait été supprimée par…

Continuer la lectureVille d’Ohrid (Macédoine du nord).