Sites et monuments

Ville de Mikulov (Tchéquie).

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Sites et Monuments
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :19 février 2024
  • Temps de lecture :6 min de lecture

Mikulov (en allemand : Nikolsburg ; en français : Nicolsbourg) est une ville historique du district de Břeclav, dans la région de Moravie-du-Sud, en République tchèque. Sa population s'élevait à 7 679 habitants en 2023. Mikulov est un important centre de culture juive, dont il reste synagogues et cimetière. Vers l'an 955, la Moravie passa sous la suzeraineté des ducs de Bohême. Un établissement slave existait déjà au XIe siècle, lorsque la région frontalière entre la Moravie et la marche d'Autriche au sud a été exposée à la colonisation germanique. En 1182, le margraviat de Moravie fut créé par l'empereur Frédéric Barberousse, gouverné par la dynastie princière des Přemyslides. L'endroit de Nikolsburch fut mentionné pour la première fois dans un acte de donation promulgué par le margrave Ottokar II Přemysl, fils du roi Venceslas Ier de Bohême, le 14 janvier 1249. Le domaine fut propriété de la noble famille autrichienne des Liechtenstein, des partisans d'Ottokar II ; ils ont gardé leurs possessions également après sa défaite à la bataille de Marchfeld en 1278. La communauté juive de Nikolsburg naquit en 1421, après que le duc Albert V d'Autriche fait massacrer et chasser les Juifs de ses terres. Les réfugiés s'établirent au-delà de la frontière en…

Continuer la lectureVille de Mikulov (Tchéquie).

Ville de Náchod (Tchéquie).

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Sites et Monuments
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :18 février 2024
  • Temps de lecture :2 min de lecture

Náchod (en allemand : Nachod) est une ville de la région de Hradec Králové, en Tchéquie, et le chef-lieu du district de Náchod. Sa population s'élevait à 19 936 habitants en 2023. Náchod est arrosée par la rivière Metuje, un affluent gauche de l'Elbe, et se trouve près de la frontière polonaise, à 34 km au nord-est de Hradec Králové et à 129 km à l'est-nord-est de Prague. La commune est limitée par Horní Radechová et Velké Poříčí au nord, par la Pologne à l'est, par Česká Čermná au sud-est, par Jestřebí et Přibyslav au sud, et par Provodov-Šonov, Vysokov, Kramolna et Dolní Radechová à l'ouest. La localité est mentionnée pour la première fois dans la Chronica Boemorum, qui date de 1119-1125, de Cosmas de Prague. Elle aurait fait partie du domaine de la famille des Slavníkovci (Slavnikides), puissante rivale des Přemyslides, et dont le représentant le plus connu est Adalbert de Prague (955-997). La frontière et le commerce exigent rapidement une ville fortifiée et un château, plusieurs fois agrandi et rénové. L'hôtel de ville est l'œuvre de Carlo Lurago, un architecte italien du XVIIe siècle. Source : Wikipédia.

Continuer la lectureVille de Náchod (Tchéquie).

Ville de Česká Třebová (Tchéquie).

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Sites et Monuments
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :18 février 2024
  • Temps de lecture :7 min de lecture

Česká Třebová ( allemand : Böhmisch Trübau ) est une ville de l'est de la Bohême dans le district d'Ústí nad Orlicí , la quatrième plus grande ville en termes de population et la deuxième plus grande ville de la région de Pardubice en termes de superficie (zone bâtie) . Česká Třebová a une superficie de 41 km² et environ 15 000  habitants y vivent. Il est situé dans un bassin orienté approximativement nord-sud de la rivière Třebovka, bordé à l'ouest et à l'est par des crêtes boisées avec les plus hautes collines à proximité : Kozlovský kopec (601 m d'altitude) et Palice (613 m au dessus du niveau de la mer). La ville et ses environs sont parfois appelés Českotřebovské, le paysage environnant est souvent appelé Českotřebovské Mezihoří . Le chemin de fer a été amené à Česká Třebová en 1845 et est rapidement devenu un carrefour ferroviaire important. En 1995 , le centre-ville a été déclaré zone de conservation urbaine . Les communes voisines du siège sont Rybník, Rudoltice, Dolní Dobrouč  Dlouhá Třebová, Semanín, Přívrat, Ostrov, Ústí nad Orlicí, Litomyšl, Strakov et Němčice. Le territoire de la ville actuelle était à l’origine une mer préhistorique. À ce jour,…

Continuer la lectureVille de Česká Třebová (Tchéquie).