La Poste supprime le timbre “ecopli”, le 1/01/2023.

Dès le 1er janvier 2023, La Poste va revoir sa gamme de timbres avec pour objectif de la simplifier et de la moderniser. Des changements qui vont aussi impliquer la fin discrète du mode d’envoi le moins cher.

La Poste l’a annoncé : son offre va être revue l’année prochaine. Une réorganisation qui va aussi impliquer la suppression d’un timbre méconnu, et pourtant le moins cher, le timbre gris. Ce mode d’envoi aussi appelé Ecopli, peu mis en avant et peu utilisé, va disparaître dès le 1er janvier 2023 comme l’a repéré le site d’informations MoneyVox. Remplacé par un timbre plus cher, à quoi faut-il s’attendre pour envoyer ses courriers à moindres frais l’an prochain ? Voici toutes les modifications prévues par La Poste.

Le timbre gris, une espèce en voie d’extinction.

Jusqu’à présent, le timbre gris est le mode d’envoi postal le moins cher. La Poste propose ainsi son Ecopli à seulement 1,14 €, et permet d’envoyer des courriers ou de petits colis de moins de 250 grammes. À ce prix, il ne faut toutefois pas être pressé par le temps, puisque le délai d’acheminement est d’environ 4 jours ouvrés. Un mode d’envoi bon marché, dont les usagers de La Poste peuvent encore profiter jusqu’à la fin de l’année.

Source : Ouest-France

La Pandémie de Covid-19.

La pandémie de Covid-19 est une pandémie d’une maladie infectieuse émergente, appelée la maladie à coronavirus 2019 ou Covid-19, provoquée par le coronavirus SARS-CoV-2. Elle apparaît le 16 novembre 2019 à Wuhan, dans la province de Hubei (en Chine centrale), avant de se propager dans le monde.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) alerte dans un premier temps la République populaire de Chine et ses autres États membres, puis prononce l’état d’urgence de santé publique de portée internationale le 30 janvier 2020.

Le 11 mars 2020, l’épidémie de Covid-19 est déclarée pandémie par l’OMS qui demande des mesures de protection essentielles pour prévenir la saturation des services de soins intensifs et pour renforcer l’hygiène préventive (suppression des contacts physiques, bises et poignées de mains, fin des attroupements ainsi que des déplacements et voyages non indispensables, promotion du lavage des mains, mise en application de quarantaine, etc.). Pour freiner la formation de nouveaux foyers de contagion et préserver les capacités d’accueil de leurs hôpitaux, de nombreux pays décident des mesures de confinement, la fermeture de leurs frontières et l’annulation des manifestations sportives et culturelles. Ces décisions ont des conséquences économiques, sociales et  environnementales et font peser des incertitudes et des craintes sur l’économie mondiale et sur l’éducation, la santé et les droits fondamentaux des populations.

Continuer la lecture de « La Pandémie de Covid-19. »

La fin du timbre rouge …

La Poste a annoncé ce matin (21/07/2022) plusieurs modifications dans sa gamme de courrier, qui seront mises en place au 1er janvier 2023. Une modernisation censée mieux répondre aux besoins des clients, tout en améliorant l’empreinte écologique du service postal, selon l’entreprise. Première modification :

la lettre rouge, qui est la lettre prioritaire utilisée pour les envois ponctuels urgents, devient hybride. Renommée e-lettre rouge, elle sera envoyée par les particuliers directement en ligne sur le site de laposte.fr ou à partir  d’une borne en bureau de poste. Plus besoin d’imprimer soi-même ses papiers, c’est la Poste qui s’en charge ! Le service postal s’occupera d’imprimer vos documents dans des centres d’impressions situés à proximité de l’adresse du destinataire et les distribuera un jour après l’envoi en ligne. Le tout dans le respect de la confidentialité de vos documents. Une modification qui permettra à l’entreprise de faire des économies en termes de transport tout en réduisant son impact écologique. La e-lettre rouge sera commercialisée à partir de 1,49 euro pour les envois n’incluant pas plus de 3 feuilles (contre 1,43 € pour la lettre prioritaire aujourd’hui), le coût de l’enveloppe et du papier étant compris dans cette

somme. Un nouveau service pour les envois importants Le prix du timbre vert, le plus plébiscité par les clients, reste identique, stagnant à 1,16 euro. L’option de suivi, qui coûte 0,50 euro et permet de recevoir une  confirmation de la distribution du pli, restera inchangée. Son délai de distribution est, lui, modifié. La lettre verte pour les envois du quotidien sera désormais distribuée en trois jours et non plus en deux jours. Et un nouveau type de lettre rejoint la gamme : la Lettre turquoise service plus, proposée pour les envois les plus importants et nécessitant d’être tracés par l’envoyeur, comme l’envoi de chèques ou de petites marchandises. Distribuée en deux jours, l’envoyeur recevra des notifications de suivi au fil du trajet de son courrier. Une compensation forfaitaire sera aussi attribuée à l’acheteur en cas de retard dans la distribution du pli. Cette lettre sera proposée à partir de 2,95 euros, et son prix pourra varier en fonction de son poids, limité à 2 kg.

Source : Le Parisien

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.