Le satellite “Astérix”.

Astérix est le premier satellite artificiel français lancé le 26 novembre 1965 à 15 h 47 min 21 s heure de Paris par une fusée Diamant-A depuis le Centre interarmées d’essais d’engins spéciaux d’Hammaguir, en Algérie. Grâce à ce lancement réalisé par le Centre national d’études spatiales (CNES), la France devient la sixième nation à posséder un satellite en orbite (mais la troisième à effectuer une mise en orbite de manière autonome avec un lanceur national) après l’Union soviétique (Spoutnik 1, 1957), les États-Unis (Explorer 1, 1958), le Royaume-Uni (Ariel 1, 1962), le Canada (Alouette 1, 1962) et l’Italie (San Marco 1, 1964).


Le président Charles de Gaulle, convaincu de l’importance stratégique de l’arme nucléaire, décide, après l’échec de négociations avec les États-Unis, que la France développera de manière autonome un missile balistique porteur de l’arme atomique. Il fait créer la Société pour l’étude et la réalisation d’engins balistiques (SEREB), société de droit privé financée par le ministère de la Défense, qui doit jouer le rôle de maître d’œuvre dans la réalisation de cette nouvelle arme.

Continuer la lecture de « Le satellite “Astérix”. »

La conférence de Paris sur les changements climatiques COP21 (2015).

La Conférence de Paris de 2015 sur les changements climatiques a eu lieu du 30 novembre au 12 décembre 2015 au Bourget en France. Elle est à la fois la 21e conférence des parties (d’où le nom COP21) à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et la 11e conférence des parties siégeant en tant que réunion des parties au protocole de Kyoto (CMP11). Chaque année, les participants de cette conférence se réunissent pour décider des mesures à mettre en place, dans le but de limiter le réchauffement climatique.

Ce sommet international se tient au Parc des expositions de Paris-Le Bourget et réunit 195 pays. La conférence qui devait se terminer le 11 décembre 2015, est finalement prolongée jusqu’au lendemain. Un accord international sur le climat, applicable à tous les pays, est validé par tous les pays participants3 fixant comme objectif une limitation du réchauffement mondial entre 1,5 °C et 2 °C d’ici 2100.

Continuer la lecture de « La conférence de Paris sur les changements climatiques COP21 (2015). »

Les boites à musique.

Une boîte à musique, ou boite à musique, est un instrument de musique mécanique dont l’organe musical est constitué d’un ensemble de lames d’acier dont une extrémité est maintenue fermement, et dont l’autre, restée libre, est mise en vibration mécaniquement. Tous les instruments de musique mécaniques ne sont donc pas des boîtes à musique.


Le 15 février 1796, l’horloger genevois Antoine Favre présente son invention au Comité de Méchanique de Genève qu’il intitule « carillon sans timbre ni marteau ». Il s’agit d’un minuscule mouvement mécanique actionnant un cylindre en laiton garni de pointes, qui au passage, soulèvent puis relâchent dans un ordre bien défini, des lames en acier parfaitement accordées, pour reproduire un air de musique. Ces lames, en retombant produisent le son. Antoine ne trouvera pas les fonds nécessaires à la mise en œuvre de son idée. Dès 1802, Isaac Piguet profitera de l’invention en introduisant dans des bagues, des cachets, des montres, ces minuscules mouvements à

Continuer la lecture de « Les boites à musique. »