Philatélie thématique

Ville de Zonguldak (Turquie).

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Philatélie thématique
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :22 mars 2024
  • Temps de lecture :3 min de lecture

Zonguldak est une ville de la région de la mer Noire en Turquie. C'est le siège de la province de Zonguldak et du district de Zonguldak. Sa population est de 101 749 habitants (2022). Elle a été fondée en 1849 comme ville portuaire pour les mines de charbon voisines d' Ereğli et le commerce du charbon reste sa principale activité économique. Selon le recensement de 2009, Zonguldak compte 108 792 habitants. Le maire actuel est Ömer Selim Alan, représentant l' AKP. La ville portuaire de Zonguldak a subi de lourds bombardements de la part des Russes pendant la Première Guerre mondiale, selon la légende d'un imprimé populaire de Lubok. À partir de 1920, le port était sous le contrôle de la Heraclea Coal Company. La partie nord de la baie comportait un port artificiel, destiné aux bateaux à vapeur. A cette époque, ils disposaient de deux grues qui distribuaient le charbon aux navires exportateurs. Selon la classification climatique de Köppen, Zonguldak a un climat subtropical humide, même si, jusqu'à récemment, il était considéré comme ayant un climat océanique, son mois le plus chaud étant bien en dessous du seuil de 22 °C. Au cours des dernières décennies, le changement climatique…

Continuer la lectureVille de Zonguldak (Turquie).

Keloğlan, personnage fictif.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Philatélie thématique
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :22 mars 2024
  • Temps de lecture :2 min de lecture

Keloğlan ( turc : « garçon chauve ») est un personnage fictif de la culture turque. Personnage bien connu du folklore turc, Keloğlan, également connu sous le nom de keleşoğlan, a le problème d'être chauve depuis sa naissance. Malgré une apparence extérieure laide, il reste un personnage intelligent et chanceux. Il représente le peuple anatolien qui peut avoir de grands rêves, qui est vertueux, prudent, un peu chauve, un peu romantique et très sportif. Le folkloriste Paul Delarue a noté que Keloglan correspondait au héros occidental (français) Le Teigneux , un jeune de statut modeste et/ou d'apparence laide qui sauve la situation et gagne la princesse. Des histoires à son sujet ont été mises en scène à plusieurs reprises par Fisko Birlik, Danone Çocuk Tiyatroları et de nombreuses sociétés spéciales et ont attiré beaucoup d'attention et d'applaudissements. La chaîne de télévision publique turque pour enfants, TRT Çocuk, a diffusé une série intitulée Keloğlan Masalları de 2008 à 2016, dans laquelle le scénario original a été partiellement conservé et largement réinventé. En outre, son histoire a été publiée en série par Necdet Şen dans sa bande dessinée Hizli Gazeteci en 1989 dans le journal Cumhuriyet. En 1991, la librairie Remzi a publié un livre…

Continuer la lectureKeloğlan, personnage fictif.

Le Théâtre d’ombres.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Philatélie thématique
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :22 mars 2024
  • Temps de lecture :9 min de lecture

Le théâtre d'ombres consiste à projeter sur un écran, formé par un cadre en bois et des feuilles de papier ou un drap, des ombres produites par des silhouettes découpées et montées sur des baguettes, des silhouettes d'acteurs, des jeux de mains, que l'on interpose dans le faisceau lumineux qui éclaire l'écran. Il est possible de jouer avec ce faisceau lumineux, en ajoutant des couleurs ou en y variant l'intensité. Les plus connues sont probablement les ombres chinoises Pi ying et les wayang kulit d'Indonésie. Dans le langage courant, on utilise d'ailleurs souvent l'expression ombres chinoises pour désigner le théâtre d'ombre. Il s'agit d'élaborer un théâtre pratique, commode et transportable ; au-delà de la projection de silhouettes, le théâtre d'ombres est un art complexe qui fait intervenir différentes performances comme l'esthétique visuelle et l'animation d'une part, et d'autre part la musique, la déclamation et le chant. Tout comme sa cousine la marionnette dont ils partagent la même structure (le castelet), le théâtre d'ombres a des origines très anciennes. La tradition fait de l'Inde ou de la Chine son lieu de naissance (la fameuse « ombre chinoise »). C'est de là qu'à la faveur des grandes migrations il aurait gagné le Proche-Orient pour ensuite arriver en Europe. Utilisé d'abord à des fins religieuses (évoquer l'âme des morts) et…

Continuer la lectureLe Théâtre d’ombres.