Carol II, roi de Roumanie.

Carol II (francisé en Charles II), né le 15 octobre 1893 à Sinaia et mort le 4 avril 1953 à Estoril au Portugal, est roi de Roumanie de 1930 à 1940. Il est le fils de Ferdinand Ier et de Marie d’Édimbourg.


Né en Roumanie mais élevé entre Londres, Berlin, Paris et Nice, il reçoit une éducation internationale (ses ennemis jurés, les « légionnaires » diront « cosmopolite ») et, bien qu’étant un Hohenzollern-Sigmaringen, s’exprime de préférence en anglais et en français. Il voyage beaucoup, s’adonne aux fêtes, développe une addiction pour les jeux de hasard, se passionne pour les chevaux, les voitures et les aéroplanes et, contre la volonté de son père, le roi Ferdinand Ier, épouse, le 31 août 1918, une roturière : Ioana Valentina dite Zizi Lambrino (1898-1953), fille d’un officier d’état-major, connue pendant la Première Guerre mondiale. Le mariage, annulé en 1919, voit toutefois un enfant, Mircea, naître de cette union en 1920.

Continuer la lecture de « Carol II, roi de Roumanie. »

Juliusz Słowacki, poète.

Juliusz Słowacki, né le 4 septembre 1809 à Krzemieniec et mort le 3 avril 1849 à Paris, est un des poètes romantiques polonais les plus célèbres, auteur de poésies lyriques, d’œuvres dramaturgiques et de textes mystiques. Avec Adam Mickiewicz, Cyprian Kamil Norwid et Zygmunt Krasiński il est considéré comme un des plus grands poètes et dramaturges polonais qui imprégna profondément la conscience nationale, façonna la manière de sentir et de penser de générations entières. Dans son messianisme romantique, il exprime l’idée qu’à travers l’Histoire, l’humanité, et en particulier la nation polonaise, par la souffrance, le sacrifice et l’engagement, doit se perfectionner pour tendre à l’idéal divin.

Continuer la lecture de « Juliusz Słowacki, poète. »

Ignacy Mościcki, hommee d’état.

Ignacy Mościcki, né le 1er décembre 1867 à Mierzanowo et mort le 2 octobre 1946 à Versoix en Suisse, est un chimiste et homme d’État polonais. Il est président de la République de 1926 à 1939.


Ignacy Mościcki est né à Mierzanowo, un petit village près de Ciechanów en Pologne, alors dans le Royaume du Congrès, bientôt intégré à l’Empire russe. Après avoir fréquenté l’école à Varsovie, il étudie la chimie à l’université technique de Riga, où il rejoint l’organisation clandestine de gauche Proletariat.

Après avoir terminé ses études, il retourne à Varsovie où, menacé d’exil en Sibérie par la police secrète du tsar, il est forcé d’émigrer à Londres en 1892. Quatre ans plus tard, il devient assistant à l’université de Fribourg, en Suisse, où il développe une méthode de production bon marché de l’acide nitrique. En 1903, il fonde la société des condensateurs Fribourg dont le but est de fournir une gestion optimale des composants électriques. En 1912, il déménage à Lviv où il accepte une chaire de chimie à l’université nationale polytechnique, dont il est élu recteur en 1925, avant de retourner poursuivre ses recherches à l’Université de technologies de Varsovie.

Continuer la lecture de « Ignacy Mościcki, hommee d’état. »