Le siège de Santarém, (1147) (Portugal)

Le Siège de Santarém a lieu le 15 mars 1147, lorsque les troupes du Royaume de Portugal, sous le commandement du Roi Alphonse Ier de Portugal capturent la ville de Santarém.


Le 10 mars 1147, le roi Alphonse Ier de Portugal quitte Coimbra, accompagné de 250 de ses meilleurs chevaliers, avec l’intention de s’emparer de la ville almohade de Santarém, un objectif qu’il a déjà réussi à atteindre.

La conquête de Santarém est d’une importance vitale dans la stratégie d’Alphonse ; sa possession mettrait fin aux attaques almohades successives sur Coimbra et Leiria et permettrait également de lancer une future offensive sur Lisbonne.

Cette stratégie est d’assaillir la ville pendant la nuit, afin de prendre les Almohades par surprise. Alphonse a déjà envoyé le portugais Mem Ramires à Santarém déguisé en commerçant dans le but d’étudier la structure de la ville pour la conquête.

Continuer la lecture de « Le siège de Santarém, (1147) (Portugal) »

Sebastião José de Carvalho e Melo, homme d’état.

Sebastião José de Carvalho e Melo, comte d’Oeiras et marquis de  Pombal (13 mai 1699 – 8 mai 1782) est un homme politique portugais. Sa personnalité, son appartenance à la Franc-maçonnerie et des circonstances exceptionnelles ont fait de ce secrétaire d’État l’un des hommes politiques les plus importants dans l’histoire du Portugal.


Issu de la petite noblesse provinciale, Sebastião José de Carvalho e Melo naît à Lisbonne le 13 mai 1699. Son père, Manuel de Carvalho e Ataíde, possède des terres dans la région de Leiria. Sa mère, Teresa Luísa de Mendonça de Melo, est issue d’une famille noble installée au Brésil : les Albuquerque, les Moura et les Cavalcanti comptent parmi ses aïeux.

Ses premières années d’étude se déroulent à São João da Pesqueira, là où, quelques années plus tard, il créera une zone viticole productrice de vin de Porto. Après des études de droit à l’université de Coïmbra, il sert quelque temps dans l’armée. Il semble que le jeune Sebastião José ait été un jeune homme turbulent.

Continuer la lecture de « Sebastião José de Carvalho e Melo, homme d’état. »

Camilo Castelo Branco, écrivain.

Camilo Ferreira Botelho Castelo Branco (16 mars 1825, Lisbonne – 1er juin 1890, São Miguel de Seide) est un écrivain portugais1, considéré un des fondateurs du roman moderne portugais. Il est un écrivain proéminent de la péninsule Ibérique et l’un des plus prolifiques de la littérature portugaise, spécialement du XIXe siècle.


La vie de Castelo Branco a été aussi riche en événements et aussi tragique que celle de ses personnages : fils naturel d’un père noble et d’une mère paysanne, placé sans être reconnu sous la tutelle de son père comme étant de “mère inconnue”, il perdit celle-ci à l’âge de deux ans et fut orphelin de père à dix ans. Balloté de proche en proche, il reçut une éducation irrégulière par deux prêtres, puis il decouvrit pendant son adolescence les grands classiques portugais, latins et ecclésiastiques, et il se forma au contact de la vie quotidienne des populations de Trás-os-Montes, dans le nord du Portugal. Marié à seize ans avec Joaquina Pereira, il connut d’autres passions tumultueuses, dont l’une

Continuer la lecture de « Camilo Castelo Branco, écrivain. »