Vladimir Korolenko, écrivain.

Vladimir Galaktionovitch Korolenko (en russe : Владимир  Галактионович Короленко en ukrainien : Володимир Галактіонович Короленко), né à Jytomyr (gouvernement de Volhynie) le 15 juillet 1853 (27 juillet 1853 dans le calendrier grégorien) et mort à Poltava (Ukraine) le 25 décembre 1921 (à 68 ans), est un écrivain ukrainien (de langue russe) engagé d’inspiration populiste, auteur de nouvelles, journaliste et défenseur des droits de l’homme. Son exil en Sibérie, comme opposant au tsarisme, lui inspira de fortes descriptions de la nature. Après la révolution d’Octobre, il se montra critique envers le régime soviétique.


Korolenko naquit à Jytomyr, dans le gouvernement de Volhynie (dans l’Empire russe), en 1853, dans une famille de notables. Cousin du premier président de l’Académie des sciences ukrainienne, Vladimir Vernadsky, il étudia à l’Institut de technologie de Saint-Pétersbourg, puis au Collège d’agriculture et de sylviculture de Moscou. Il fut exclu de ces deux écoles en raison de ses sympathies pour le mouvement populiste. En 1876, il fut brièvement exilé à Kronstadt.

Continuer la lecture de « Vladimir Korolenko, écrivain. »

Vassili Polenov, peintre.

Vassili Dmitrievitch Polenov (en russe : Василий Дмитриевич Поленов), né le 20 mai 1844 (1er juin 1844 dans le calendrier grégorien) à Saint-Pétersbourg, mort le 18 juillet 1927 à Polenovo, près de Taroussa, est un peintre russe ayant appartenu au mouvement réaliste des Ambulants, dont les œuvres sont aujourd’hui conservées à Moscou et à Saint-Pétersbourg. Il a reçu en 1926 le titre honorifique d’artiste du peuple. Surnommé par ses contemporains le “Chevalier de la beauté”, il incarnait à la fois une culture occidentale acquise pendant ses années en Europe et un héritage aristocratique russe, fin connaisseur de l’histoire et des origines de sa nation.


Vassili Polenov naît en 1844 dans une famille humaniste, savante et éprise d’art. Originaires de la région de Saint-Pétersbourg, les Polenov sont  descendants de la vieille noblesse russe. Au travers des générations se transmettent alors ces qualités intellectuelles et artistiques: curiosité et soif de connaissance, pratique et passion pour la musique, le dessin et la peinture, importance de la pédagogie. Son arrière-grand-père déjà, Alexeï Polenov (1738-1816), penseur et juriste, prônait la suppression du servage et l’alphabétisation du peuple. 100 ans avant son abolition définitive par une décision d’Alexandre II en 1861, il avait rédigé un essai ayant pour devise “les bonnes mœurs valent mieux que les bonnes lois”.

Continuer la lecture de « Vassili Polenov, peintre. »

Pavel Fedotov, peintre et dessinateur.

Pavel Andreïevitch Fedotov (en russe : Павел Андреевич Федотов), né le 22 juin 1815 (4 juillet 1815 dans le calendrier grégorien) à Moscou, mort le 14 novembre 1852 (26 novembre 1852 dans le calendrier grégorien) à Saint-Pétersbourg, est un peintre et dessinateur russe. Académicien, auteur de tableaux de satire sociale, il est le précurseur d’un nouveau courant (« réalisme ») de la peinture russe, qui va particulièrement s’exprimer dans les peintures de Perov et Vladimir Makovsky.

Continuer la lecture de « Pavel Fedotov, peintre et dessinateur. »