Heinrich Böll, écrivain.

Heinrich Böll, né à Cologne le 21 décembre 1917 et mort le 16 juillet 1985 à Kreuzau-Langenbroich, est un écrivain allemand. Il est considéré comme l’un des plus grands auteurs allemands de la période de l’après-guerre.

Il reçoit le prix Nobel de littérature en 1972 pour sa poésie qui, par la synthèse de sa description clairvoyante des courants de son temps et la puissance créatrice et attentive, a contribué au renouveau de la littérature allemande1. Ses romans, ses nouvelles, ses essais et ses déclarations publiques ont connu une répercussion importante dans le monde littéraire et dans la société de la République fédérale d’Allemagne d’après-guerre.


Böll est né à Cologne dans une famille catholique, pacifiste et progressiste, fils de Viktor Böll, sculpteur et maître ébéniste spécialisé dans les boiseries d’église, qui à la naissance d’Heinrich était, en cette année de pire famine de la Première Guerre mondiale, de faction sur un pont du Rhin, pestant contre l’empereur, et de Maria Böll, sa seconde épouse après la mort de Katharina à l’âge de 31 ans. Heinrich était le huitième enfant, et le troisième fils de la famille Böll.

Ses ancêtres paternels, charpentiers spécialisés en construction navale, venaient des Îles britanniques ; ils avaient préféré émigrer plutôt que d’adopter la religion d’État d’Henri VIII. De la Hollande, ils avaient remonté le Rhin, préféraient vivre en ville qu’à la campagne, et s’étant éloignés de la mer, devinrent menuisiers.

Continuer la lecture de « Heinrich Böll, écrivain. »

Barbra Streisand, chanteuse, actrice et productrice.

Barbara Joan Streisand, dite Barbra Streisand, est une chanteuse, actrice, réalisatrice et productrice américaine, née le 24 avril 1942 à New York.

Sur une carrière qui s’étend sur sept décennies, elle est l’une des très rares artistes à avoir reçu au moins un Emmy, un Grammy, un Oscar et un Tony Award (EGOT).

La carrière musicale de Barbra Streisand commence en 1963. Elle place, au cours de sa carrière, 11 albums à la première place des ventes aux États-Unis – un record pour une femme – dont People (1964), The Way We Were (1974), Guilty (1980) et Higher Ground (1997). Cinq de ses chansons atteignent également la première place des classements américains : The Way We Were, Evergreen, You Don’t Bring Me Flowers, No More Tears (Enough Is Enough) et Woman in Love. En France, sa version de Memory demeure aujourd’hui son titre le plus connu.

Streisand se lance en parallèle dans une brillante carrière au cinéma. Son rôle dans Funny Girl (1968), acclamé par la critique, lui permet de  remporter l’Oscar de la meilleure actrice. On compte parmi ses plus grands films Hello, Dolly ! (1969), Nos plus belles années (1973), Nuts (1987), Le Prince des marées (1991) et Une étoile est née (1976), pour lequel elle remporte son deuxième Oscar pour Evergreen. Elle devient la première femme à être honorée en tant que compositrice d’un titre oscarisé. Avec Yentl (1983), Streisand devient la première femme à écrire, produire, réaliser et jouer dans un film. Le film est oscarisé pour sa musique et reçoit un Golden Globe pour la meilleure comédie musicale cinématographique. Barbra Streisand décroche également le Golden Globe du meilleur réalisateur, devenant ainsi la première femme à remporter ce prix.

Continuer la lecture de « Barbra Streisand, chanteuse, actrice et productrice. »

Charles H. Townes, physicien.

Charles Hard Townes (28 juillet 1915 – 27 janvier 2015) était un physicien américain.Townes a travaillé sur la théorie et l’application du maser, pour lequel il a obtenu le brevet fondamental, et d’autres travaux en électronique quantique associés à la fois aux dispositifs maser et laser. Il a partagé le Prix Nobel 1964 dans la Physique avec Nikolay Basov et Alexander Prokhorov . Townes était un conseiller du gouvernement des États-Unis, rencontrant tous les présidents américains, de Harry S. Truman (1945) à Bill Clinton (1999).

Il a dirigé le comité consultatif scientifique et technologique du  gouvernement américain pour le programme d’atterrissage lunaire Apollo. Après être devenu professeur à l’ Université de Californie à Berkeley en 1967, il a commencé un programme d’astrophysique qui a produit plusieurs découvertes importantes, par exemple, le trou noir au centre de la galaxie de la Voie lactée .

Townes était religieux et croyait que la science et la religion convergent pour fournir une meilleure compréhension de la nature et du but de l’univers.

Continuer la lecture de « Charles H. Townes, physicien. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.