Arnulfo Arias Madrid, médecin, écrivain, diplomate et homme politique.

Arnulfo Arias Madrid (Penonomé, 15 août 1901 – Miami, 10 août 1988 ) était un médecin, écrivain, diplomate et homme politique panaméen . Il a occupé la présidence de son pays en trois périodes non consécutives (1940-1941, 1949-1951 et octobre 1968), se présentant aux élections jusqu’à cinq fois, sans terminer aucune de ses périodes, en raison des différents coups d’État subis . des secteurs militaires du pays.

Diplômé en tant que médecin de l’ Université de Harvard , Arnulfo Arias a commencé sa carrière politique en soutenant la candidature de son frère Harmodio Arias Madrid , pour la présidence du Panama , avec la victoire de laquelle il est devenu ministre de l’ Agriculture et ministre des Travaux publics , en en plus d’être envoyé extraordinaire et ministre  plénipotentiaire auprès des gouvernements d’ Allemagne , d’ Angleterre , de France , de Suède et du Danemark.

Son opposition tenace aux régimes militaires qui ont gouverné le Panama , associée aux adversités qu’il a subies au cours de sa carrière politique, qui comprenait des fraudes électorales à son encontre, des coups d’État, a fait de lui l’un des dirigeants les plus populaires et reconnus au Panama, devenant un “Icône de la démocratie panaméenne”.


Il est né le 15 août 1901 à Penonomé, province de Coclé, fils d’Antonio Arias et de Carmen Madrid. Il était le dernier de 6 frères et sœurs, dont Josefa, Gerardo, Eudocia, Harmodio (qui est également devenu président de la République) et Carmen. Sa famille était un propriétaire terrien de la haute bourgeoisie et ils vivaient dans le quartier Forasteros de la communauté de San Juan, province de Coclé . Il a étudié ses premières lettres avec les Frères chrétiens français (maintenant Colegio La Salle) dans sa ville natale.

Continuer la lecture de « Arnulfo Arias Madrid, médecin, écrivain, diplomate et homme politique. »

La Compagnie aérienne “Copa”.

Copa Airlines (Compañía Panameña de Aviación S.A.) (code AITA : CM ; code OACI : CMP) est la compagnie aérienne nationale du Panama. Elle était filiale de Continental Airlines jusqu’à l’arrêt des opérations de la  compagnie. Elle exploite des vols internationaux depuis sa plate-forme de correspondance à l’aéroport international de Tocumen.


Copa Airlines est créée en 1947 pour assurer des vols intérieurs vers trois villes du Panama avec trois Douglas C-471. Dans les années 1960/1970, Copa Airlines commence ses vols internationaux vers Barranquilla, Kingston, Medellín, San José avec un AVRO 748 et un Lockheed L-188 Electra. Dans les années 1970/1980, le Guatemala est ajouté comme destination et Copa Airlines élimine ses vols intérieurs1. Dans les années 1980/1990, Copa Airlines acquiert son premier Boeing 737 et ajoute des vols vers, Carthagène, Miami, Port-au-Prince, Saint-Domingue, San Juan1. En 1998, Copa Airlines et Continental Airlines signent une entente stratégique1. Le 1er septembre 2007, la compagnie est officiellement membre associé de SkyTeam. Le 26 mai 2009, Copa Airlines annonce qu’elle quittera l’alliance Skyteam le 24 octobre 2009, de concert avec Continental Airlines. En juin 2012, elle rejoint son partenaire stratégique, qui a fusionné avec United Airlines, au sein de Star Alliance.

Continuer la lecture de « La Compagnie aérienne “Copa”. »

Ferdinand de Lesseps, diplomate et entrepreneur.

Ferdinand, comte de Lesseps, né à Versailles le 19 novembre 1805 et mort à La Chesnaye près de Guilly (Indre) le 7 décembre 1894, est un diplomate et entrepreneur français. Il est surtout connu pour avoir fait construire le canal de Suez et pour être impliqué injustement dans le scandale de Panama. Il était le neveu du diplomate Jean-Baptiste Barthélemy, baron de Lesseps.


Surnommé « le Grand Français », Ferdinand de Lesseps – on voit souvent apparaître le deuxième prénom Marie mais son acte de naissance ne  mentionne que Ferdinand – a été le principal promoteur des deux projets de canaux les plus ambitieux de son temps, le canal de Suez puis le canal de Panama. Ce dernier projet fit perdre tant d’argent aux actionnaires que le promoteur fut condamné à cinq ans de prison, peine qu’il ne purgea pas en raison de son grand âge (88 ans) et de son état de santé précaire. Sa statue trône sur la place de France à Panama avec son nom écrit de cette manière : Fernando Maria Vizconde de Lesseps.

L’origine de sa famille remonterait à la fin du XVIe siècle. Son plus ancien ancêtre connu en ligne paternelle est un maître charpentier né dans la deuxième moitié du XVIe siècle. Un de ses arrière-grands-pères est le secrétaire de la reine Marie-Anne de Neubourg, veuve de Charles II d’Espagne, exilé à Bayonne après l’accession au trône de Philippe V.

Continuer la lecture de « Ferdinand de Lesseps, diplomate et entrepreneur. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.