Les automobiles Masérati.

Maserati est un constructeur automobile italien spécialisé dans les voitures de luxe, de sport et de course, filiale du groupe Stellantis. Fondé par les frères Maserati en 1914, son symbole est un trident, inspiré de la fontaine de Neptune de Bologne.


La marque est créée en 1914 à Bologne par Alfieri Maserati, né dans une famille de sept frères, dont cinq furent impliqués dans le développement d’automobiles. Le sixième frère, Mario, un artiste, est supposé avoir dessiné l’emblème de la marque : un trident. Carlo, l’aîné, fut le premier à se lancer. Il fabriqua des vélos, puis des motos. Plus tard il devient pilote d’essai chez Fiat et Isotta Fraschini, mais il se tue en course en 1910. En 1917, Alfieri se lance dans la fabrication de bougies d’allumage.

Alfieri et Ettore sont engagés en 1922 par la firme Diatto pour réaliser une première voiture de course : la Tipo 20. Malheureuse en Grand Prix, la Diatto sera pourtant une voiture rapide et fiable. Elle le montrera en enlevant son premier grand succès, en course d’endurance, aux 24 Heures de Monza, en 1924. La seconde voiture, une 2 litres à moteur huit-cylindres, conçue par Alfieri, fut moins brillante, et son échec conduisit Diatto à se retirer de la course.

Continuer la lecture de « Les automobiles Masérati. »

James Cook, navigateur, explorateur et cartographe.

James Cook est un navigateur, explorateur et cartographe britannique, né le 7 novembre 1728 (27 octobre 1728 selon le calendrier julien) à Marton (Middlesbrough) et mort le 14 février 1779 à Hawaï.

Accédant au grade de capitaine de la Royal Navy, il fait trois voyages dans l’océan Pacifique à l’occasion desquels il est le premier Européen à débarquer sur la côte Est de l’Australie, en Nouvelle-Calédonie, aux îles Sandwich du Sud et à Hawaï. Il est également le premier navigateur à faire le tour de l’Antarctique et à cartographier Terre-Neuve et la Nouvelle-Zélande.

Après son service dans la marine marchande britannique, il intègre en 1755 la marine royale britannique au cours de la guerre de Sept Ans. Pendant le siège de Québec, il se consacre à la cartographie de l’embouchure du fleuve Saint-Laurent, ce qui permet au général James Wolfe de mener son attaque décisive sur les plaines d’Abraham. Le jeune James Cook attire ainsi l’attention de l’Amirauté et de la Royal Society à un instant crucial de sa carrière personnelle et de la direction des expéditions britanniques outre-mer. Il est alors nommé commandant du HMB Endeavour pour la première de ses trois expéditions dans le Pacifique, en 1766. Il s’ensuit deux autres expéditions établissant les premières cartes précises de nombreuses îles et côtes.

Continuer la lecture de « James Cook, navigateur, explorateur et cartographe. »

L’île d’Hawaï.

Hawaï ou Hawaii ; en hawaïen : Hawai‘i, est un État des États-Unis. Constitué d’un archipel de 137 îles, il s’agit du seul État américain situé en dehors du continent nord-américain, puisqu’il est situé en Océanie, et de l’un des deux États américains non contigus, avec l’Alaska. Les huit principales îles sont Niihau, Kauai, Molokai, Lanai, Kahoolawe, Maui, l’île d’Hawaï et Oahu, où se trouve la capitale Honolulu. L’archipel fait partie de la Polynésie et se situe dans le centre de l’océan Pacifique nord, à 3 718 km au sud de la péninsule d’Alaska, à 3 792 km à l’ouest-sud-ouest de Punta Gorda, sur la côte californienne, et à 5 713 km à l’est de l’île de Hokkaidō au Japon. En outre, il est le 50e et dernier État à avoir été admis dans l’Union, le 21 août 1959. La variété de ses paysages, marqués notamment par un volcanisme très actif (Hualālai, Kīlauea, Mauna Kea, Mauna Loa), un climat tropical humide et un patrimoine naturel endémique, en font une destination prisée aussi bien des touristes que des scientifiques. De plus, on peut observer les animaux de la mer, en bateau ou lors de plongée sous-marine.

L’archipel était habité par des peuples polynésiens depuis plusieurs siècles à l’arrivée de l’explorateur britannique James Cook en 1778, qui le baptise Îles Sandwich. Les îles sont unifiées en un royaume vers 1810 par Kamehameha Ier, qui fonde une dynastie qui perdure jusqu’en 1893. Lui succèdent une éphémère république d’Hawaï (1894-1898) et le territoire d’Hawaï, créé lors de l’annexion de l’archipel par les États-Unis. En décembre 1941, l’île d’Oahu est le théâtre de l’attaque de Pearl Harbor. Le territoire est dissous en 1959 lorsque Hawaï devient le 50e État américain. Il compte un peu plus de 1 410 000 habitants en 2020, principalement dans l’aire urbaine de Honolulu. La population est composée de nombreux groupes ethniques, principalement d’origine asiatique (Philippins, Japonais). Les autochtones hawaïens comptent aujourd’hui pour 22 % de la population.

Continuer la lecture de « L’île d’Hawaï. »