James Abbott McNeill Whistler, peintre et graveur.

James Abbott McNeill Whistler (11 juillet 1834 – 17 juillet 1903) est un peintre et graveur américain, lié aux mouvements symboliste et impressionniste.


James Abbott McNeill Whistler est né le 11 juillet 1834 à Lowell, dans le Massachusetts, au nord-est des États-Unis. Son père s’appelait George Washington Whistler, et sa mère Anna Matilda McNeill.

En 1842, son père, ingénieur, est employé au chemin de fer à Saint-Pétersbourg, dans l’empire russe. Là, le jeune Whistler s’inscrit à l’Académie impériale des beaux-arts et apprend le français. Plus tard, au cours de son procès contre John Ruskin, Whistler revendiquera la Russie comme lieu de naissance : « Je suis né quand et où je veux, et je ne veux pas être né à Lowell », déclarera-t-il. Il conserve néanmoins sa nationalité  américaine2. Le jeune garçon s’installe à Londres en 1848, mais après la mort de son père en 1849, Whistler et sa mère reviennent à Pomfret, dans le Connecticut. Il entre à l’école locale pour ensuite s’inscrire en 1851 à l’Académie militaire de West Point, où son père avait autrefois appris le dessin et la cartographie. Il échoue à l’examen de chimie, comme il s’est lui-même exprimé plus tard : « Si le silicium avait été un gaz, j’aurais été un jour général. » Il en est renvoyé en 1854.

Continuer la lecture de « James Abbott McNeill Whistler, peintre et graveur. »

Les automobiles Chevrolet.

Chevrolet, surnommée « Chevy », est un constructeur automobile américain propriété du groupe General Motors (GM) depuis mai 1918. Avec 4,95 millions de véhicules vendus à travers le monde en 2012, Chevrolet occupa le quatrième rang mondial parmi les marques automobiles derrière Volkswagen, Ford et le japonais Toyota. Elle se retire du marché européen à la fin de l’année 2015 au profit d’Opel, une ancienne division du groupe General Motors rachetée en 2017 par PSA.


Le fondateur de la marque, Louis Chevrolet, était un champion de courses cyclistes et pilote de course automobile, né le 25 décembre 1878 à La Chaux-de-Fonds, dans le canton de Neuchâtel, en Suisse. Il fut le contremaître de Raoul Perpère, fondateur des voitures Perpère-Darracq qui devinrent Talbot par la suite. Raoul Perpère décida de financer et d’installer Louis Chevrolet au Canada afin de produire et de distribuer les voitures Perpère-Darracq sur le continent Américain. Décision fut prise d’appeler cette production “Chevrolet” par la suite. L’autre fondateur, William C. Durant, avait fondé General Motors quelques années auparavant et racheta la participation de Raoul Perpère.

Continuer la lecture de « Les automobiles Chevrolet. »

Les pokémon.

Pokémon ; en japonais ポケモン, Pokemon, prononcé est une franchise créée par Satoshi Tajiri en 1996, présente en particulier en jeu vidéo, dans des séries éditées par Nintendo. Selon les statistiques de Nintendo en 2010, les jeux Pokémon se sont vendus à environ 250 millions d’unités. Le jeu vidéo Pokémon Rouge et Bleu s’est vendu à plus de 30 millions d’exemplaires, ce qui en fait un record des ventes dans l’histoire du jeu vidéo.

La franchise est également exploitée sous forme d’anime, de mangas, et de jeux de cartes à collectionner. Dans la série animée homonyme, le personnage principal, Sacha, voyage à travers diverses régions fictives dans le but d’attraper de nouvelles sortes de monstres éponymes, un concept qu’on retrouve également dans les jeux vidéo de la franchise. Pokémon a eu un impact culturel très important dans les pays où il a été introduit, dont le Japon, les États-Unis, le Canada, la France et d’autres pays européens.


Dans l’univers des Pokémon, les animaux du monde réel n’existent pas (ou très peu). Le monde est peuplé de Pokémon, des créatures qui vivent en harmonie avec les humains, mais possèdent des aptitudes quasiment impossibles pour des animaux du monde réel, telles que cracher du feu, comme Dracaufeu, ou encore générer de grandes quantités d’électricité, comme Magnéti. Chaque sorte de Pokémon possède un nom, qui peut à la fois être utilisé pour parler de Pokémon individuels ou de l’ensemble des Pokémon de la même sorte. Certains Pokémon dits « légendaires » sont les seuls représentants de leur sorte et dans les jeux récents sont des entités incarnant une puissance naturelle. Dans la série animée, les Pokémon ne peuvent prononcer en règle générale que leur nom, mais il existe quelques cas rares où des Pokémon ont appris un langage humain comme le fameux Miaouss de la Team Rocket. Des humains utilisent ces aptitudes dans leurs activités professionnelles : ainsi les Caninos de l’Agent Jenny l’aident à poursuivre les criminels.

Continuer la lecture de « Les pokémon. »