Les automobiles Toyota.

Toyota, officiellement Toyota Motor Corporation (トヨタ自動車株式会 社, Toyota jidōsha kabushiki gaisha), est un constructeur automobile originaire du Japon. Le siège du groupe est situé dans la ville de Toyota. Il est en 2017 le 1er constructeur automobile mondial pour les performances financières devant Volkswagen et Daimler. En 2014, Toyota écoule 10,23 millions d’unités (+ 3 % par rapport à 2013), le Groupe demeure le premier

constructeur mondial en nombre de véhicules vendus. En 2017, Toyota possède la valorisation la plus élevée au monde dans le secteur automobile et la huitième mondiale toutes activités confondues avec 41,1 milliards de dollars (soit 33,42 milliards d’euros), selon le classement Forbes. Pourtant, fin 2016, Volkswagen détrône Toyota et devient le premier constructeur automobile mondial en nombre d’unités vendues. Elle est, selon le Forbes Global 2000, la dixième entreprise mondiale au 1er mai 2017. En juin 2020, Tesla détrône Toyota et devient le premier constructeur automobile mondial en capitalisation boursière.

Continuer la lecture de « Les automobiles Toyota. »

Rodrigo Peñalba, peintre.

Rodrigo Peñalba ( 15 mai 1908 – 3 juin 1979 ) était un peintre nicaraguayen.


Né à León, au Nicaragua, il étudie la peinture aux États-Unis et au Mexique en 1925. Puis, de 1933 à 1946, il étudie dans diverses académies de peinture.

Après son retour au Nicaragua, il est nommé directeur de l’École des beaux-arts du Nicaragua (1960-1973). Il a participé à plusieurs expositions  nationales et internationales et à divers concours. Il est décédé le 3 juin 1979. Il a passé son enfance et sa première adolescence à León. Fils de M. Pasteur Peñalba Argüello, il a hérité de son père la vocation et le métier de peintre. Bachelier du Colegio Centroamérica de Granada, il se rend au Mexique et aux États-Unis en 1925 pour étudier la peinture. Il a ensuite étudié à l’Académie de San Fernando à Madrid (1933-1937), à l’Académie de San Carlos au Mexique (1937-1939) et à la Regia Scuola di Belle Arti à Rome (1938-41). Il revient en Amérique en 1946, expose à New York et à Washington au grand moment initial de l’école de New York et de sa peinture expressionniste et figurative, il a été salué par la critique américaine. En 1948, il est nommé directeur de l’École nationale des beaux-arts du Nicaragua, à Managua, à partir de laquelle pendant deux décennies (1960-1973), il forme, fonde, stimule et organise le mouvement pictural

Continuer la lecture de « Rodrigo Peñalba, peintre. »

Les bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki (1945).

Les bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki, ultimes bombardements stratégiques américains au Japon, ont lieu les 6 août et 9 août 1945 sur les villes d’Hiroshima (340 000 habitants) et de Nagasaki (195 000 habitants). Hiroshima est le siège de la 5e division de la deuxième armée générale et le centre de commandement du général Shunroku Hata, et Nagasaki est choisie pour remplacer la cité historique de Kyoto.

Utilisant à postériori1 le prétexte du rejet des dirigeants japonais des conditions de l’ultimatum de la conférence de Potsdam, les États-Unis souhaitent imposer au Japon sa reddition sans condition, l’éviction de l’empereur Hirohito et l’adoption d’un régime politique démocratique. Le gouvernement américain souhaite aussi, puisque ces deux armes nouvelles sont désormais opérationnelles (l’une était à l’uranium, l’autre au plutonium), les tester en grandeur nature et montrer aux autres pays, en particulier à l’URSS, la supériorité de feu décisive qu’elles donnent à l’Amérique, ce qui fait de ce bombardement l’acte inaugural de la guerre froide. Ces bombardements, que certains considèrent comme l’un des principaux crimes de guerre des Alliés, demeurent la seule utilisation de l’arme nucléaire durant un conflit.

Continuer la lecture de « Les bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki (1945). »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.