Les mosaïques romaines.

Une mosaïque romaine est une mosaïque réalisée à l’époque romaine, dans toute la République romaine et plus tard l’Empire. Les mosaïques ont été utilisées dans une variété de bâtiments privés et publics. Ils étaient fortement influencés par les mosaïques grecques hellénistiques antérieures et contemporaines, et comprenaient souvent des figures célèbres de l’histoire et de la mythologie, comme Alexandre le Grand dans la mosaïque d’Alexandre. Une grande partie des exemples survivants proviennent de sites italiens tels que Pompéi et Herculanum, ainsi que d’autres régions de l’Empire romain.

Les mosaïques romaines sont faites de petits morceaux de couleurs et de formes céramiques appelées tesselles, c’est pourquoi elles sont également appelées opus tessellatum. Les carreaux sont des pièces cubiques, en calcaire ou en verre ou en céramique, très soignées et élaborées et de différentes tailles. L’artiste les a disposés en surface, comme un puzzle, répartissant la couleur et la forme et agglomérés avec une masse de mortier.

Continuer la lecture de « Les mosaïques romaines. »

Le jasmin.

Le mot jasmin désigne les plantes dicotylédones appartenant au genre Jasminum.

Le jasmin est, avec la rose, pour ce qui est des espèces odorantes et capiteuses, une des deux fleurs reines de la parfumerie. Son nom vient de l’arabe ياسمين (yāsamīn), lui-même dérivé du moyen perse (yāsaman)1. La fleur généralement jaune ou blanche pousse sur un arbuste appartenant à la famille des Oléacées, surtout cultivé en Chine, dont beaucoup d’espèces sont originaires. Parmi plus de 200 espèces, les jasmins les plus utilisés en parfumerie sont Jasminum grandiflorum, Jasminum officinale et Jasminum odoratissimum. Les autres espèces sont pour la plupart cultivées dans les jardins comme arbustes d’ornement.

Continuer la lecture de « Le jasmin. »

L’oeillet.

Plante emblématique des jardins de nos grand-mères, les oeillets offrent du printemps à la fin de l’été une profusion de fleurs souvent parfumées aux couleurs variées. Faciles à réussir, ils permettent de réaliser de spectaculaires plate-bandes, de somptueux bouquets et de fleurir les rocailles, les talus ou les bordures.

Le genre Dianthus (famille des Caryophyllacées) comprend un très grand nombre d’espèces et de variétés horticoles obtenues par hybridations successives. Certains oeillets sont vivaces, d’autres annuels, il existe des espèces hautes, d’autres sont basses ou naines mais toutes possèdent un feuillage persistant très fin de couleur gris vert qui se développe à partir d’une souche ligneuse.

L’oeillet des fleuristes ou oeillet giroflée (Dianthus caryophyllus) fleurit en juin-juillet. Vivace éphémère, il est souvent cultivé comme une bisannuelle. Haut de 50 à 60cm, il donne des fleurs parfumées de belle taille qui offrent une gamme très large de couleurs (blanc, rose, saumon, rouge). La variété ‘Triomphe’ possède les mêmes qualités mais ses tiges sont plus hautes (70 cm) et elle comprend de très belles nuances de lilas, de mauve et de pourpre. L’oeillet des fleuristes ‘Fête des mères’ se distingue par ses fleurs bien doubles aux coloris très variés souvent panachées, striées ou flammées.

Continuer la lecture de « L’oeillet. »