La calcite.

La calcite est un minéral chimique ou biochimique (biominéralisation) composé de carbonate naturel de calcium de formule CaCO3, avec des traces de Mn, Fe, Zn, Co, Ba, Sr, Pb, Mg, Cu, Al, Ni, V, Cr et Mo. L’abondance des cations autres que le calcium explique la richesse des variétés décrites pour ce minéral.

Polymorphe de l’aragonite et de la vatérite, isostructurale avec la nitratine et l’otavite, la calcite forme une série continue avec la rhodochrosite. Elle est souvent présente dans les roches carbonatées, et dans une moindre mesure dans les roches métamorphiques et les météorites.


Continuer la lecture de « La calcite. »

Mohamed Temmam, miniaturiste.

Mohamed Temmam ou Mohamed Temam (23 février 1915, Alger – 15 juillet 1988, Alger) est l’un des rares artistes plasticiens d’Algérie à avoir maîtrisé aussi bien les modes d’expression traditionnels, notamment la miniature et l’enluminure, que la peinture de chevalet qu’il pratiquait en tant que portraitiste ou paysagiste. Il fut également un très bon violoniste.


Mohamed Temmam naît dans la Casbah d’Alger. Dès l’âge de treize ans, alors qu’il poursuit sa scolarité à Alger, il entre en 1928 à l’École d’art de la rue des Consuls où il suit des cours de céramique. Il fréquente de 1931 à 1936 la section des « arts indigènes » de l’École des beaux-arts d’Alger où il est l’élève de Léon Cauvy et de Louis Ferdinand Antoni, s’initiant à l’enluminure auprès de Mohammed et Omar Racim puis, ayant obtenu une bourse, I’École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris de 1936 à 1939 où il est l’élève de Roland Oudot.

Continuer la lecture de « Mohamed Temmam, miniaturiste. »

Le courlis cendré.

Le Courlis cendré (Numenius arquata) est une espèce d’oiseaux limicoles de la grande famille des scolopacidés. C’est celui des courlis qui habite l’espace le plus étendu, puisqu’il se reproduit dans toute l’Europe tempérée et l’Asie (jusqu’en Asie du Sud-Est). On en a même aperçu en Nouvelle-Écosse. En Europe on le nomme souvent simplement courlis.

Il peut être facilement confondu avec le Courlis corlieu (plus grand migrateur, plus petit en taille, au bec à la courbure moins régulière et dont la tête présente un motif de plumage différent).

C’est un oiseau à longue durée de vie, un cas ayant atteint 32 ans.


C’est le plus grand limicole de son genre, une longueur de 49-57 centimètres et une envergure de 1 m.

Continuer la lecture de « Le courlis cendré. »