Martin Luther King, pasteur.

Né à Atlanta (Géorgie) en 1929, Martin Luther King junior est issu d’une famille de pasteurs, il bénéficie d’un environnement culturel favorable. Il devient lui-même pasteur baptiste à l’âge de 19 ans, dans la tradition de son père (pasteur à l’Église Baptiste d’Ebenezer à Atlanta) et de son grand-père.

En 1955, Martin Luther King devient le porte-parole du mouvement pour les droits civiques en prenant la tête du comité de soutien à Rosa Parks, cette femme noire arrêtée pour avoir refusé de laisser sa place à un Blanc dans un autobus de la ville de Montgomery (Alabama) où régnait une stricte ségrégation. En 1956, la ségrégation dans les autobus est déclarée inconstitutionnelle.

Une visite en Inde en 1959 lui permis d’approfondir sa compréhension du Satyagraha, les principes de Gandhi, concernant la persuasion pacifiste, lequel King détermina comme étant son instrument principal pour les protestations sociales.

Continuer la lecture de « Martin Luther King, pasteur. »

Joseph Lister, chirurgien.

Joseph Lister, né le 5 avril 1827 à Upton, Essex (aujourd’hui dans Newham, Londres) et mort le 10 février 1912 à Walmer, Kent, 1er baron Lister, est un chirurgien britannique, un des pionniers et le vulgarisateur le plus efficace de l’antisepsie dans la chirurgie opératoire.


Joseph Lister vient d’une famille quaker prospère de l’Essex. Il est le fils de Joseph Jackson Lister, un pionnier du microscope.

Professeur de clinique chirurgicale à Glasgow, puis à Édimbourg et au King’s College de Londres, il découvre, en 1865, la théorie des germes formulée par Louis Pasteur sur la putréfaction. Lister en conclut que l’apparition de pus dans une plaie n’est pas un facteur de cicatrisation, comme on le croyait alors, mais une preuve de la mortification des tissus conduisant à la gangrène.

Continuer la lecture de « Joseph Lister, chirurgien. »

Le coton.

Le coton est une fibre végétale qui entoure les graines des cotonniers « véritables » (Gossypium sp.), arbustes de la famille des Malvacées. Cette fibre, constituée de cellulose presque pure, est généralement transformée en fil qui est tissé pour fabriquer des tissus. Le coton est la fibre naturelle la plus produite dans le monde, principalement en Chine et en Inde. Depuis le XIXe siècle, il constitue, grâce aux progrès de l’industrialisation et de l’agronomie, la première fibre textile du monde (près de la moitié de la consommation mondiale de fibres textiles).


Le coton est utilisé pour fabriquer des vêtements légers depuis des millénaires dans les régions au climat tropical. L’on a trouvé des fragments de coton datant d’il y a environ 7 000 ans dans des grottes de la vallée du Tehuacán, au Mexique.

Du coton naturellement coloré datant de plus de 5 000 ans a été découvert sur la côte nord du Pérou. Le coton est en effet cultivé en Inde depuis plus de 3 000 ans et le Rig-Veda, écrit en 1500 av. J.-C. le mentionne. Mille ans plus tard, le Grec Hérodote mentionne le coton indien : « Là-bas il y a des arbres qui poussent à l’état sauvage, dont le fruit est une laine bien plus belle et douce que celle des moutons. Les Indiens en font des vêtements. »

Continuer la lecture de « Le coton. »