Michel Ney, Maréchal d’Empire.

Michel Ney, duc d’Elchingen, prince de la Moskowa, maréchal d’Empire, né le 10 janvier 1769 à Sarrelouis en Lorraine et fusillé le 7 décembre 1815 place de l’Observatoire à Paris, est un général français de la Révolution, élevé à la dignité de maréchal d’Empire en 1804.

Le maréchal Ney, qui figure dans la première promotion des maréchaux nommés par Napoléon Ier en 1804, est surnommé par l’Empereur le « Brave des braves ».


Le général Kléber le fait nommer lieutenant de l’armée du Rhin en 1792, capitaine en 1794, puis chef d’escadron, et adjudant-général chef de brigade le 15 octobre 1794. C’est un des premiers généraux à repérer ses talents. Ses hommes lui ont déjà donné un surnom : « l’Infatigable ». Comme il est roux, ses hommes l’appellent affectueusement le « rougeaud », le « rouquin » ou « crâne de tomate » ; il n’est pas facile, orgueilleux, susceptible mais n’a peur de rien.

Continuer la lecture de « Michel Ney, Maréchal d’Empire. »

Le renard argenté domestique.

Le Renard argenté apprivoisé (vendu sous le nom « renard de Sibérie ») est une forme domestiquée du renard argenté. Sous l’effet d’un élevage sélectif, ces nouveaux renards sont devenus plus dociles et ont développé des traits typiquement canins.

Cet élevage expérimental, résultat de 50 années de recherche, en URSS puis en Russie, a été mis en place par le scientifique soviétique Dmitri Konstantinovitch Beliaïev (1917-1985) en 1959. Il se poursuit actuellement à la Akademgorodok de Novossibirsk (littéralement « cité académique »), un quartier de cette ville de Sibérie, à l’Institut de cytologie et de génétique, sous la supervision de Lioudmila Nikolaïevna Trout.


L’expérience avait été lancée par des scientifiques intéressés par le thème de la domestication et le processus par lequel les loups sont devenus des chiens apprivoisés et domestiqués.

Continuer la lecture de « Le renard argenté domestique. »

Le coprah.

Le coprah, ou copra, est l’albumen séché de la noix de coco.

La floraison du cocotier produit une drupe, un fruit vert qui contient une noix et pousse en grappes de cinq à plus de dix selon la variété, à l’aisselle des branches. La noix est entourée d’une enveloppe fibreuse épaisse de cinq à quinze centimètres appelée mésocarpe. Sous cette enveloppe, se trouve une mince coque brune très dure, qui renferme l’albumen – un liquide translucide un peu blanchâtre qu’on appelle eau de coco et qui se transforme en chair au fur et à mesure de la maturation du fruit. C’est la noix proprement dite ou coprah.


Les noix de coco germées sont plantées peu profondément dans un sol riche, additionné d’une bonne quantité de sable, salé de préférence. Le cocotier demande environ 1,5 mètre cube d’eau par an, autrement dit ne nécessite pas d’arrosage, sauf si la saison sèche s’étend au-delà de trois mois. La plantation est possible toute l’année même s’il vaut mieux éviter la saison sèche. Le cocotier produit ses premiers fruits entre sa sixième et huitième année durant cinquante à soixante-dix ans en croissance normale, s’il ne subit pas de dégradations. L’exposition et la fragilité des atolls face aux intempéries permettent rarement d’atteindre cet âge.

Continuer la lecture de « Le coprah. »