Michele Alboreto, pilote automobile.

Michele Alboreto est un pilote automobile italien, né le 23 décembre 1956 à Milan et mort le 25 avril 2001 sur le Lausitzring en Allemagne. Il a notamment disputé 194 Grands Prix de Formule 1 entre 1981 et 1994, inscrit un total de 186,5 points, 5 victoires, 23 podiums, 2 pole positions et 5 meilleurs tours en course. Il est devenu vice-champion du monde derrière Alain Prost en 1985. Michele Alboreto demeure le dernier pilote italien à s’être imposé en Grand Prix au volant d’une Ferrari. Il a également remporté les 24 Heures du Mans 1997, aux côtés de Stefan Johansson et Tom Kristensen.


Le jeune Michele commence sa carrière en sport automobile dans les années 1970 en Italie et devient champion d’Italie de Formule Fiat-Abarth (l’équivalent de la coupe Gordini française) en 1978 avec neuf victoires. Il passe à la Formule 3 en 1979 et termine sixième du championnat d’Europe et second du championnat d’Italie. En 1980, il brille en Formule 3 européenne au volant de sa March-Alfa Romeo puisqu’il remporte quatre courses et devient champion d’Europe de la discipline. En parallèle de son engagement en monoplace, il dispute des compétitions en catégorie Sport-prototypes au sein de l’écurie officielle Scuderia Lancia. Ses résultats sont aussi bons qu’en Formule 3 puisqu’il termine à trois reprises second des quatre courses qu’il dispute.

Continuer la lecture de « Michele Alboreto, pilote automobile. »

Le Braque allemand à poil court.

Le braque allemand à poil court (Deutsch Kurzhaar), plus simplement braque allemand est un chien d’arrêt à poil court, originaire d’Allemagne. C’est un chien de chasse du 7e groupe.

La couleur de la robe généralement est soit marron unie, soit truitée.


Les ancêtres du braque allemand à poil court seraient des chiens d’arrêt pour la chasse aux filets et pour la chasse au vol du gibier à plumes dans les régions méditerranéennes. Ces chiens atteignent les cours princières allemandes en passant par la France, l’Espagne et les Flandres. Le premier livre des origines, le Zuchtbuch Deutsch-Kurzhaar, est ouvert en 1897 en Allemagne. Le prince Albrecht de Solms-Braun établit le premier standard ainsi que les règles des épreuves de travail.

La race connaît un essor en France après la Seconde Guerre mondiale, le Club français du braque allemand est fondé en 1958. La race est le braque le plus connu en Allemagne et le chien d’arrêt le plus utilisé au monde.

Continuer la lecture de « Le Braque allemand à poil court. »

Le caroubier.

Le caroubier (Ceratonia siliqua L.) est un arbre fruitier méditerranéen de la famille des Légumineuses (ou Fabacée). Il est utilisé depuis l’antiquité pour ses fruits (les caroubes), pour l’Homme et le bétail. Capable de produire sur des terrains pauvres en marge des cultures ou sur des coteaux difficiles à cultiver, le caroubier a apporté une ressource vitale à de nombreux peuples de Méditerranée. Arbre dioïque, ses individus sont mâles ou femelles, et portent rarement des fleurs hermaphrodites. Il est naturellement présent dans la végétation forestière ou pré-forestière thermophile de Méditerranée où il est souvent associé à Pistacia lentiscus6. Il trouve dans le bassin ouest méditerranéen son plus grand gradient écologique, allant de l’Anti-Atlas, au Maroc, à la Côte d’Azur en France.


Le caroubier est un arbre mesurant de cinq à sept mètres de hauteur et pouvant atteindre exceptionnellement quinze mètres. Le tronc est gros et tordu, l’écorce brune et rugueuse. La frondaison abondamment fournie forme un houppier large. Il peut atteindre des âges important, certainement de plusieurs siècles comme l’atteste les individus remarquable par la circonférence impressionnante de leur tronc près de Ragusa en Sicile. Les feuilles, grandes de douze à trente centimètres, alternes, persistantes, sont composées paripennées et comptent de trois à cinq paires de folioles. De forme ovale, celles-ci sont coriaces, vert sombre luisant au-dessus, tirant sur le rouge sur leur face inférieure.

Continuer la lecture de « Le caroubier. »