Le dragonnier.

Le dragonnier (Dracaena) est un genre de plantes de la famille des Asparagacées.

Ce genre a été créé par Linné en 1767 dans Systema Naturae, et classé parmi les Hexandria (à 6 étamines libres et égales) Monogynia (1 pistil). Linné avait à l’époque identifié 6 espèces de Dracaena avec Dracaena draco comme espèce type. Actuellement, The Plant List répertorie 372 taxons2 de ce genre dont de nombreux synonymes.

Le nom de genre Dracaena dérive du grec drakaina δρακαινα « dragon femelle ». En français, le nom vernaculaire est dracéna. Pour les espèces fournissant une résine rouge utilisée comme matière médicale, le nom de dragonnier est préféré.

Continuer la lecture de « Le dragonnier. »

Les pélicans.

Les pélicans (du grec Πελεκάνος) forment le genre d’oiseaux Pelecanus, unique représentant de la famille des Pelecanidae (ou pélécanidés) qui compte huit espèces vivantes.


Les pélicans sont de grands oiseaux (de 105 à 350 cm) aquatiques essentiellement piscivores, caractérisés par un grand bec muni d’une volumineuse poche extensible.

Cosmopolites à l’exception des hautes latitudes, les pélicans fréquentent les étendues d’eau libre, à la fois sur les côtes et à l’intérieur des terres, depuis les régions tropicales jusqu’aux zones tempérées.

Le placement traditionnel des pélicans dans l’ordre des Pelecaniformes a été remis en question par la classification de Sibley-Ahlquist, qui les rangeait dans l’ordre élargi des ciconiidés.

Continuer la lecture de « Les pélicans. »

Les poissons-perroquets.

Les poissons-perroquets (Scaridae) constituent une grande famille de poissons marins tropicaux qui font partie intégrante du vaste sous-ordre des Labroidei (comprenant aussi bien des poissons d’eau douce comme les Ciclidés que d’eau de mer avec par exemple les poissons-clowns, ou encore les labres).


Les poissons-perroquets ont un corps massif, allongé, légèrement comprimé latéralement, au profil arrondi, recouvert de grosses écailles cycloïdes.

Selon l’espèce, la taille oscille entre moins de 20 cm à 130 cm (Bolbometopon muricatum), pour une taille moyenne de 30 à 40 cm2.

Les poissons-perroquets se déplacent selon l’espèce en groupe de taille variable ou de manière solitaire. Ils nagent tous avec leurs nageoires pectorales.

Continuer la lecture de « Les poissons-perroquets. »