La langouste.

La langouste rouge ou langouste commune, Palinurus elephas, est une espèce de crustacés marins de la famille des Palinuridae (langoustes).
Elle est également connue sous les noms de P. vulgaris (Latreille, 1803) et P. quadricornis (Grube, 1861).


Ce grand décapode, dépourvu de pinces, mesure jusqu’à 50 cm et pèse jusqu’à 4 kg.

Le corps, segmenté, est recouvert d’une carapace chitineuse, rougeâtre à brunâtre, avec deux taches jaunâtres sur chaque segment abdominal. Les pattes et les antennes sont rayées de brun et de jaune.

La tête est couverte de fortes épines et porte deux yeux composés à facettes protégés par deux cornes frontales triangulaires, deux petites antennes (antennules), deux antennes dirigées vers l’arrière et plus longues que le corps, deux mandibules broyeuses et quatre mâchoires à lames coupantes.

Continuer la lecture de « La langouste. »

La girafe.

La Girafe (Giraffa camelopardalis) est une espèce de mammifères ongulés artiodactyles, du groupe des ruminants, vivant dans les savanes africaines et répandue du Tchad jusqu’en Afrique du Sud. Son nom commun vient de l’arabe زرافة, zarāfah, mais l’animal fut anciennement appelé camélopard, du latin camelopardus1, contraction de camelus (chameau) en raison du long cou et de pardus (léopard) en raison des taches recouvrant son corps. Après des millions d’années d’évolution, la girafe a acquis une anatomie unique avec un cou particulièrement allongé qui lui permet notamment de brouter haut dans les arbres.

Neuf populations, se différenciant par leurs robes et formes, ont été décrites par les naturalistes depuis le XIXe siècle parfois comme espèces à part entière, mais généralement considérées comme simples sous-espèces jusqu’au XXIe siècle. Cependant la taxonomie des girafes est actuellement débattue parmi les scientifiques.

Continuer la lecture de « La girafe. »

Carl Schurz, journaliste et homme politique.

Carl Schurz, né le 2 mars 1829 à Liblar, en province de Rhénanie, et mort le 14 mai 1906 à New York (États-Unis), est un journaliste et homme politique germano-américain.

Après avoir pris part au Printemps des peuples dans l’ouest de la Confédération germanique, il s’exile aux États-Unis, où il devient un militant républicain de premier ordre, influent auprès de la communauté germano-américaine, avant de combattre dans le camp nordiste pendant la guerre de Sécession.

Sénateur du Missouri (1869-1875) et secrétaire à l’Intérieur (1877-1881), il est l’adversaire résolu d’un autre républicain, le général Grant.

Chef des « républicains libéraux » en 1872, il n’hésite pas à prendre ses distances avec le parti quand il estime que la politique de ce dernier est contraire à ses propres convictions.

Continuer la lecture de « Carl Schurz, journaliste et homme politique. »