Michel de Nostredame, dit “Nostradamus”, apothicaire.

Michel de Nostredame, dit Nostradamus, né le 14 décembre 1503 à Saint-Rémy-de-Provence et mort le 2 juillet 1566 à Salon-de-Provence, est un apothicaire et auteur français. Pratiquant l’astrologie, il est surtout connu pour ses prédictions sur la marche du monde.

Selon plusieurs sources, il aurait également été médecin, bien que son expulsion de la faculté de médecine de Montpellier témoigne qu’il n’était pas possible d’exercer les deux professions à la fois. »


Vers 1533, il s’établit à Agen, où il pratique la médecine de soins à domicile. Il s’y lie d’amitié avec Jules César Scaliger. Cet Italien, installé à Toulouse, érudit de la Renaissance, est « un personnage incomparable, sinon à un Plutarque » selon Nostradamus ; il écrit sur tout. Impertinent, il s’attaque à tout le monde, s’intéresse à la botanique et fabrique des pommades et des onguents. Mais le jeune « imposteur » inquiète les autorités religieuses par ses idées un peu trop progressistes pour l’époque.

Continuer la lecture de « Michel de Nostredame, dit “Nostradamus”, apothicaire. »

Aram Khatchatourian, compositeur.

Aram Ilitch Khatchatourian est un compositeur soviétique arménien, né le 24 mai 1903 (6 juin 1903 dans le calendrier grégorien) à Tbilissi (Géorgie) et mort le 1er mai 1978 à Moscou.

Khatchatourian s’imposa peu à peu comme l’un des compositeurs « officiels » de l’Union soviétique. Il fut professeur au conservatoire de Moscou et député au Soviet suprême. Son tempérament généreux et ses talents d’orchestrateur se retrouvent dans des ouvrages célèbres comme le ballet Gayaneh — et sa fameuse Danse du sabre — et Spartacus.


Khatchatourian avait déjà composé en 1932 un Trio pour clarinette, violon et piano remarqué par Prokofiev, qui le fit interpréter à Paris. En 1933, il composa une Suite pour la danse. Il s’inspira de toutes sortes de danses arméniennes, géorgiennes et ouzbeks et, de son œuvre, on découvrait un goût évident pour le folklore. Il écrivit aussi une première symphonie, pour obtenir son diplôme du conservatoire, et aussi pour faire honneur à son pays, à l’occasion du quinzième anniversaire de ce dernier. Cette pièce fut composée en 1935, elle avait comme inspiration la musique occidentale et le folklore arménien. Il fit aussi, dans la même année, une musique de film. Le film s’intitulait « Pépo ». À partir de cette composition, une longue carrière de compositeur de musique de scène débuta. Il allait produire plus de quarante œuvres pour le cinéma et le théâtre. Équipé d’une oreille mélodique certaine, Aram était surtout doué pour le ballet, la musique de film ou de scène. Il faisait la plupart du temps appel à un orchestre au son mélodieux, sensuel, postromantique voire lyrique.

Continuer la lecture de « Aram Khatchatourian, compositeur. »

Le colley.

Le colley ou berger écossais est une race de chien de berger dont les origines sont anciennes.

Le colley à poil long (nomenclature FCI : 1/1/156), généralement désigné sous le simple nom de « colley », est le représentant plus courant de la race en France avec un peu plus de 1 000 naissances par an . Son image a été popularisée par la célèbre Lassie, à la robe zibeline ; cependant, le colley tricolore est le plus répandu et le colley bleu merle compte également bon nombre d’adeptes.

Il existe aussi une race à poil ras (une dizaine de naissances par an en France) : le colley à poil court (nomenclature FCI : 1/1/296), qui diffère du colley à poil long par son standard bien distinct.

Continuer la lecture de « Le colley. »