L’arachide.

L’arachide (Arachis hypogaea), dont le fruit s’appelle cacahuète ou cacahouète qui signifie cacao de terre), arachide, pois de terre, pistache de terre et pinotte (de l’anglais peanut) au Canada est une plante de la famille des légumineuses (Fabaceae) originaire du nord-ouest de l’Argentine et du sud-est de la Bolivie et cultivée dans les régions tropicales, sub-tropicales et tempérées pour ses graines oléagineuses. Elle présente la particularité d’enterrer ses fruits après la fécondation.


L’arachide est une plante annuelle à fleurs jaunes de 20 à 90 cm de hauteur.

Les feuilles sont composées à deux ou trois paires de folioles membraneuses, ovales. Elles sont munies à leur base de stipules engainantes.

Les fleurs sont presque sessiles et apparaissent à l’aisselle des feuilles, isolément ou en petits groupes. La corolle papilionacée est jaune orangé. Les étamines au nombre de neuf sont soudées en tube par leur filet. L’ovaire est inséré sur un support particulier, le gynophore.

Continuer la lecture de « L’arachide. »

La pie bavarde.

La Pie bavarde (Pica pica) est l’une des grandes espèces de corvidés parmi les plus répandues en Europe et dans une grande partie de l’Asie. Les pies peuvent aisément être identifiées grâce à leur morphologie et à leur plumage noir et blanc caractéristique. Il existe 13 sous-espèces de pie bavarde.


En Europe, dans un contexte de changement écologique rapide des paysages (remembrements agricoles, intensification agricole, perte de naturalité des paysages ruraux, artificialisation des sols agricoles et des lisières forestières, fragmentation écopaysagère, usage croissant de pesticides…) – pour une partie des populations de laridés ou l’étourneau sansonnet – les ornithologues assistent depuis la fin du XXe siècle à un net changement de comportement, de démographie et dynamique des populations et d’habitat et répartition spatiale chez cette espèce.

Continuer la lecture de « La pie bavarde. »

Le palmier à sucre.

Le Palmier de Palmyre (Borassus flabellifer L.), aussi appelé palmier à sucre, mais d’autres espèces portent aussi ce nom, ou encore Palmier rônier, est un arbre tropical de la famille des Arécacées, souvent cultivé en Asie du Sud et du Sud-Est à diverses fins et notamment pour la production de sucre.


Le palmier à sucre est un palmier de grande taille, pouvant atteindre 35 mètres de haut avec un stipe de 60 cm de diamètre. Ce dernier est couronné par un bouquet 25 à 40 feuilles costapalmées. Le pétiole de 60 cm à 1,2 mètre est armé d’épines irrégulières.

C’est comme toutes les espèces du genre Borassus, une plante dioïque. Les longues inflorescences mâles en spadices recourbés (de 90-150 cm de long), portent de petites fleurs composées de 3 sépales, 3 pétales et de 6 étamines ainsi qu’un pistil dégénéré. Les pieds femelles portent des épis courts de fleurs femelles composées 3 sépales, 3 pétales, 6-9 staminodes et un ovaire globuleux. La floraison s’étale de novembre à fin juin.

Il commence à fleurir vers l’âge de 20 ans. Il peut vivre plus d’une centaine d’années.

Continuer la lecture de « Le palmier à sucre. »