Ville de Menton (Alpes-maritimes).

Menton est une commune française du département des Alpes-Maritimes située à la frontière franco-italienne, proche de la principauté de Monaco (7 km), et une célèbre station touristique de la Côte d’Azur.


Les fouilles des Balzi Rossi (grottes de Grimaldi), à la frontière italienne, attestent une présence humaine dès le paléolithique supérieur.

La via Julia Augusta, (ancienne voie romaine qui reliait Vintimille à Nice-Cimiez et à Rome), devait traverser Menton. On n’a jamais pu identifier de traces archéologiques dans la ville, même si l’on a pensé qu’elle pouvait suivre la rue Longue.

C’est sur la colline de Pépin, à l’ouest de la ville actuelle, que se groupait sans doute l’agglomération primitive, autour de son château fondé sous l’impulsion du comte de Vintimille. La seigneurie de Puypin (Podium Pinum) échut avec celle de Menton au xiiie siècle aux Vento, famille génoise qui y construisit un autre château : celui-ci donna naissance à la ville actuelle. La première mention de la ville date du 21 juillet 1262, dans le traité de paix entre Charles d’Anjou et Gênes. Sa position à la limite du comté provençal angevin et de la république de Gênes – qui revendiquait alors Monaco comme sa limite occidentale – en fait une position relativement convoitée.

Continuer la lecture de « Ville de Menton (Alpes-maritimes). »

La fondation de France.

La Fondation de France (FDF) est un organisme privé et indépendant créée par un décret en 1969, qui encourage et transforme les envies d’agir à caractère philanthropique en actions d’intérêt général utiles et durables.

Elle agit ainsi dans tous les domaines de l’intérêt général pour favoriser l’insertion sociale en respectant la dignité et l’autonomie de tous ainsi qu’en développant des solutions porteuses d’innovation et de progrès, qu’il s’agisse de recherche médicale, d’environnement, d’éducation, de culture ou de formation. Indépendante et privée, la Fondation de France ne reçoit aucune subvention et ne peut agir que grâce à la générosité des donateurs et des testateurs.

Continuer la lecture de « La fondation de France. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.