Paul Sérusier, peintre postimpressionniste.

Paul Sérusier, né le 9 novembre 1864 à Paris1 et mort le 7 octobre 1927 à Morlaix, est un peintre postimpressionniste français, associé au mouvement des nabis.


Paul Sérusier naît dans une famille de classe moyenne aisée. Son père, un homme d’affaires qui travaille dans l’industrie du parfum, lui assure une éducation classique. En 1875, Sérusier est admis au lycée Condorcet à Paris où il étudie la philosophie, le grec, le latin et les sciences. Il reçoit ses deux diplômes de philosophie et de sciences en 1883.

En 1885, après avoir travaillé dans la société d’un ami de son père pendant une courte période, il entre à l’Académie Julian. D’un caractère agréable, il sympathise vite avec les étudiants et les professeurs. Son amitié avec Maurice Denis date de cette époque.

Il passe l’été 1888 à la pension Gloanec de Pont-Aven, en Bretagne, ville qui attire alors beaucoup d’artistes français et étrangers. Là, son attention se porte sur un petit groupe d’artistes qui gravitent autour d’Émile Bernard et de Paul Gauguin. Il se rapproche d’eux et reçoit même une leçon gratuite de Paul Gauguin, lorsque ce dernier lui présente son Christ jaune. Gauguin encourage Sérusier à se débarrasser de la contrainte imitative de la peinture, à user de couleurs pures, vives, à ne pas hésiter à exagérer ses visions, et à donner à ses peintures sa propre logique décorative et symbolique.

Continuer la lecture de « Paul Sérusier, peintre postimpressionniste. »

Le melon.

Le Melon (Cucumis melo) est une plante herbacée annuelle originaire d’Afrique intertropicale, appartenant à la famille des Cucurbitacées et largement cultivée comme plante potagère pour son faux-fruit comestible. Le terme désigne aussi le fruit climactérique lui-même très savoureux, sucré et parfumé.

À ne pas confondre avec le « melon d’eau » (pastèque), mais cette expression désigne aussi certaines variétés de melons à chair blanche.


Le melon est une plante herbacée annuelle à ongues tiges sympodiales (pouvant atteindre 3 m) munies de vrilles simples (non ramifiées), rampantes ou grimpantes selon les variétés. La racine-pivot se ramifie en de nombreuses racines secondaires et tertiaires superficielles.

Continuer la lecture de « Le melon. »

Les marchés de Noël.

Un marché de Noël est un marché en plein air associé à la célébration de Noël et qui se tient traditionnellement pendant l’Avent. On y trouve tout ce qui touche à la fête de Noël mais aussi à la Saint-Nicolas. Historiquement, les marchés de Noël étaient implantés en Europe Centrale et en Europe de l’Ouest dans des pays comme l’Autriche, la Suisse et particulièrement l’Allemagne ainsi qu’en France dans la région Grand Est (l’Alsace, la Lorraine mais aussi la Franche-Comté). Plus récemment, ils se sont diffusés dans d’autres villes du monde.

Marché de Noël, carte maximum, Luxembourg, 16/12/2002.

Dans leurs régions d’origine ils représentent un atout économique et une attraction touristique majeure, ainsi en Alsace et notamment à Strasbourg (l’un des plus vieux du monde) les marchés de Noël sont visités par plusieurs millions de touristes chaque année ce qui engendre des centaines de millions d’euros de retombées économiques.

Continuer la lecture de « Les marchés de Noël. »