Le guppy.

Le Guppy (Poecilia reticulata) est une des espèces de guppy, nom vernaculaire regroupant plusieurs espèces de poissons d’eau douce tropicale de la famille des Poeciliidae. Originaire d’Amérique du Sud, ce guppy a été introduit dans de nombreux pays pour lutter contre les moustiques, avec une efficacité limitée et non sans risques écologiques selon une alerte scientifique lancée en 2016. Il s’agit d’un poisson ovovivipare apprécié en aquariophilie. Dans certains pays, dont la France, des races ou variétés du guppy, créées au sein des élevages ont acquis un statut juridique d’animal domestique.


En tant qu’espèce indigène le Guppy est confiné à quelques zones des Caraïbes et du nord de l’Amérique du Sud, mais il a envahi de nombreux écosystèmes ailleurs dans le monde là où il a été récemment introduit. Au moins 40 % de ces invasions résulteraient d’introductions à but de lutte contre les moustiques. Dans certaines zones comme aux Comores, il a été préféré aux Gambusies (bien que plus petit) car celles-ci étaient pêchées et mangées par les enfants alors que les guppys sont moins intéressant pour la pêche.

Continuer la lecture de « Le guppy. »

Luigi Cherubini, compositeur.

Marie-Louis-Charles-Zénobi-Salvador Cherubini (francisation approximative adoptée par Cherubini lui-même et mentionnée dans tous les documents postérieurs à 1790), né Maria Luigi Carlo Zenobio Salvatore Cherubini le 14 septembre 1760 à Florence et mort le 15 mars 1842 à Paris, est un compositeur français d’origine italienne de la fin du XVIIIe et du début du XIXe siècle, dont une grande partie de la carrière s’est déroulée en France à partir de 1787.


En 1785, deux de ses œuvres sont jouées à Londres. Durant l’automne 1787, il est à Londres et est engagé par le roi pour qui il compose quelques morceaux, dont le King’s Theatre.

Fin 1787, il s’installe à Paris et il est nommé codirecteur du Théâtre de Monsieur en 1789, fonction qu’il abandonne en 1792. Se sentant financièrement à l’aise, il se marie le 12 avril 1794 à Anne Cécile Tourette, fille d’un contre-ténor, qui lui donnera trois enfants. La cérémonie a lieu à la chapelle royale de Louis XVI. En 1796, il est nommé inspecteur de l’enseignement au tout nouveau Conservatoire.

Continuer la lecture de « Luigi Cherubini, compositeur. »

Le Rubik’s Cube.

Le Rubik’s Cube (ou Cube de Rubik) est un casse-tête inventé par Ernő Rubik en 1974, et qui s’est rapidement répandu sur toute la planète au cours des années 1980.

Au Canada francophone, il est nommé Cube Rubik (sans le « de ») et l’appellation Rubik’s Cube est considérée comme exclusivement anglophone.

Il s’agit d’un casse-tête géométrique à trois dimensions composé extérieurement de 26 éléments qui, à première vue, semblent être des cubes pouvant se déplacer sur toutes les faces et paraissant libres de toute attache sans tomber pour autant. Un système d’axes, dont le mécanisme a été breveté par son auteur, Ernő Rubik, se cache au centre du cube.


Le Rubik’s Cube est inventé le 19 mai 1974 par Ernő Rubik, un sculpteur et professeur d’architecture hongrois, qui s’intéresse à la géométrie et à l’étude des formes en 3D. Ernő Rubik obtient en 1976 le brevet hongrois HU170062 pour le « Magic Cube », mais ne demande pas de brevet international. Le produit est testé en 1977, et les premiers cubes se vendent peu après dans les boutiques de jouets de Budapest.

Continuer la lecture de « Le Rubik’s Cube. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.