Le K2.

Le K2 (aussi connu sous les noms de Qogir Feng, Chogori, Ketu/Kechu et historiquement mont Godwin-Austen) est un sommet du massif du Karakoram (ou Karakorum) situé sur la frontière sino-pakistanaise dans la région autonome du Gilgit-Baltistan (district de Skardu). C’est le deuxième plus haut sommet du monde (après l’Everest) avec une altitude officielle de 8 611 m. Il est surnommé « montagne Sauvage » en raison de la difficulté de son ascension, ou « montagne sans pitié ».

Sa première ascension est réussie en 1954 par Achille Compagnoni et Lino Lacedelli et la première hivernale est réussie en 2021 par une équipe népalaise menée par Nirmal Purja et Mingma Gyalje Sherpa.

Les pentes du K2 et le camp de base de la voie normale ont été nettoyés par une équipe de Mountain Wilderness en 1990, opération ayant mis en évidence la dégradation des sites les plus reculés de l’Himalaya par une trop importante fréquentation d’alpinistes en très grande majorité étrangers.

Continuer la lecture de « Le K2. »

Giovanni Battista Caproni, ingénieur en aéronautique.

Giovanni Battista Caproni (Massone d’Arco, 3 juillet 1886 – Rome, 27 octobre 1957) est un ingénieur en aéronautique, ingénieur civil, ingénieur électricien et concepteur d’aéronefs, fondateur de la société de construction d’aéronefs Caproni.


Giovanni Battista Caproni est né le 3 juillet 1886 à Massone d’Arco, qui à l’époque était en Autriche-Hongrie dans le Trentin, mais qui après 1918 est devenu italien.

En 1906, il a obtenu le doctorat en génie électrique de l’Institut Montefiore de Liège, et en 1907 un diplôme en génie civil au Polytechnique de Munich.

Continuer la lecture de « Giovanni Battista Caproni, ingénieur en aéronautique. »

Mario Cobianchi, pionnier de l’aviation.

Mario Cobianchi ( Bologne , 8 avril 1885 – Rome , 15 janvier 1944 ) était un aviateur italien , considéré comme un pionnier de l’aviation pour avoir construit et construit deux modèles d’avions, le Cobianchi 1 (hélicoptère) et le Cobianchi 2 dans les premières années. du vingtième siècle . Acheté en France un biplan Farman avec lequel il a participé à de nombreuses courses aériennes nationales, et à la guerre italo-turque encadrée dans la flottille d’aviateurs volontaires de Carlo Montù . Déplacé vers leAux États-Unis d’Amérique , à partir de novembre 1917 il travaille à New York à la Direction Générale de la Parisan Airplane Corporation puis à la Aircraft Engineering Corporation, où il conçoit et construit certains types d’avions.


Il est né à Bologne le 8 avril 1885 dans une famille aisée, avec son père Stanislao, propriétaire d’une fabrique d’alcools établie.  Il entreprend ses études pour devenir professeur de violon , mais très vite il est envahi par une grande envie d’essayer toutes les innovations technologiques que le début du XXe siècle propose en grande quantité. Il participe à des courses cyclistes , puis passe à la moto , puis aux ascensions aérostatiques, se faisant breveter en 1907 en tant que pilote d’ aérostat.  Il a également commencé à concourir en voitures et est allé auÉtats-Unis d’Amérique où il assiste à quelques essais en vol organisés en Caroline du Nord par les frères Wright , dont il se lie d’amitié. Enthousiasmé par le monde de l’aviation, à son retour en Italie en 1908, il souhaite se consacrer à la construction de son propre avion. Il contacta l’ingénieur Franz Miller , propriétaire de l’Officine Miller Costruzioni Aeronautiche à Turin , qui lui demanda de construire son propre projet d’hélicoptère, qui s’appelait Cobianchi 1. Cet avion avait un châssis en tube d’acier, moteur Miller 100HP 9 – air de cylindre – refroidi qui actionnait à la fois les hélices de support et celles de propulsion.

Continuer la lecture de « Mario Cobianchi, pionnier de l’aviation. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.