Alfred Chester Beatty, industriel.

Alfred Chester Beatty (né à New York le 7 février 1875, mort à Monaco le 19 janvier 1968) est un industriel américain naturalisé britannique en 1933. Il a deux frères, William et Robert Gedney Chetwood, qui ont respectivement six et trois ans de plus que lui.

Il a légué au British Museum une importante collection de papyrus qui porte son nom.

Une bibliothèque Chester Beatty a été créée en 1950 à Dublin en Irlande dans le but de conserver les collections du magnat de l’industrie minière.

Continuer la lecture de « Alfred Chester Beatty, industriel. »

Notre-Dame de Fátima.

Notre-Dame de Fátima est l’invocation attribuée à la Vierge Marie après les apparitions mariales reçues par trois petits bergers à Fátima, un village de la région centrale de Portugal, à six reprises au cours de l’année 1917. Ces apparitions, dont le message porte sur la prière et les fins dernières, ont d’abord été l’objet de méfiance, aussi bien de la part des autorités civiles que des autorités religieuses. En 1930, la reconnaissance de ces apparitions par l’Église catholique renforce le succès populaire de ce qui devient un grand centre mondial de pèlerinage.

Si la première chapelle des apparitions est construite en 1919, par les habitants du village, la première grande église (église de Notre-Dame du Rosaire) est débutée en 1928. Depuis, le sanctuaire ne cesse de s’étendre (la dernière structure est l’église de la Sainte-Trinité terminée en 2007). Ces apparitions mariales ont marqué l’Église catholique : la consécration du monde (et de la Russie) au Cœur immaculé de Marie, réalisée à plusieurs reprises par des papes depuis 1942, ont été faites, d’après l’Église, « en réponse à la demande de la Vierge de Fátima ». Plusieurs papes se sont rendus en pèlerinage à Fátima, et ont fait acte de dévotion à la Vierge de Fátima.

Continuer la lecture de « Notre-Dame de Fátima. »

L’art urbain (street art).

L’art urbain ou street art est, à la fois, un mouvement artistique et un mode d’expression artistique, qui s’affirme ou se revendique ainsi à partir de la fin du XXe siècle.

Il regroupe toutes les formes d’art réalisées dans l’espace public, et englobe diverses techniques telles que le graffiti, le pochoir, la mosaïque, le sticker, l’affichage et le collage, la réclame ou les installations comme le tricot urbain. Certaines formes de performances peuvent même être inclues dans le concept d’art urbain.

Continuer la lecture de « L’art urbain (street art). »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.