Gabriel Dadié, agriculteur, syndicaliste et homme politique.

Gabriel Dadié ou Gabriel Binlin Dadié à l’état civil, né le 14 mai 1891 et décédé le 16 mai 1953, est un agriculteur, syndicaliste, et homme politique français d’origine ivoirienne.

Compagnon de lutte du premier président ivoirien Félix Houphouët-Boigny, il est le père de l’écrivain Bernard Dadié et de la femme politique Hortense Aka Anghui.


Gabriel Dadié, ou Gabriel Lambert Binlin (orthographié sur son livret militaire Bênê) Dadié, né en 1891 à Assinie en Côte d’Ivoire, est un auxiliaire de l’administration coloniale qui commence sa carrière professionnelle en 1903, dès l’âge de 12 ans en qualité d’apprenti télégraphiste au Service des Postes et des équipes du Capitaine Schiffer. Chargé d’installer la ligne du télégraphe de Bingerville à Korhogo et faciliter ainsi la pénétration française dans l’hostile territoire baoulé.

Continuer la lecture de « Gabriel Dadié, agriculteur, syndicaliste et homme politique. »

Le céphalophe.

Les céphalophes, genre Cephalophus, sont des bovidés égodontes proche des antilopes et des caprins. Ces animaux vivent en Afrique et principalement en forêt.


Les céphalophes sont de petits ongulés d’Afrique subsaharienne. Le plus petit est le céphalophe bleu qui mesure de 55 à 72 cm pour un poids de 4 à 6 kg et le plus grand, le céphalophe à dos jaune, mesure de 115 à 145 cm pour un poids de 45 à 80 kg. Toutes les espèces du genre Cephalophus vivent dans des forêts ou fourrés

denses, seul le Céphalophe de Grimm vit en savane. Les céphalophes se distinguent par leurs pattes antérieures plus courtes que leurs pattes postérieures, leur donnant une forme cambrée leur permettant de mieux se mouvoir dans les sous-bois.Les céphalophes présentent deux petites cornes, au milieu desquelles pousse une crête de longs poils.

Continuer la lecture de « Le céphalophe. »

Félix Houphouët-Boigny, père de l’indépendance de la Côte d’Ivoire.

Félix Houphouët-Boigny (serait né Dia Houphouët le 18 octobre 1905 à N’Gokro (Yamoussoukro) selon la biographie officielle – mort le 7 décembre 1993), surnommé « le sage » ou même « Nanan Boigny » ou « Nanan Houphouët » ou encore « Le Vieux » (au sens africain du terme), est le « père » de l’indépendance de la Côte d’Ivoire.

Successivement chef traditionnel, médecin, planteur, dirigeant syndical, député en France, ministre de gouvernements français, président de l’Assemblée nationale ivoirienne, maire d’Abidjan, Premier ministre ivoirien et premier président de la Côte d’Ivoire de 1960 à 1993, Félix Houphouët-Boigny tient un rôle de premier ordre dans le processus de décolonisation de l’Afrique, et domine jusqu’à la fin de sa vie, la scène politique de son pays natal.

Partisan de la Françafrique, il parvient de cette façon à développer économiquement la Côte d’Ivoire, notamment dans le secteur agricole, faisant de son pays un îlot de prospérité dans un continent miné par la pauvreté ; on parle alors de « miracle ivoirien ». Mais si l’exportation de cacao et de café a fait la richesse de la Côte d’Ivoire, elle a également provoqué des difficultés dans les années 1980, après la chute brutale des cours des matières premières. Dès lors, son régime dominé depuis l’indépendance par un parti unique, le PDCIa, miné par une corruption endémique, devient de plus en plus insupportable pour la population touchée de plein fouet par la crise économique.

Continuer la lecture de « Félix Houphouët-Boigny, père de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. »