Kirk Douglas, acteur, producteur, réalisateur et écrivain.

Kirk Douglas, né Issur Danielovitch Demsky le 9 décembre 1916 à Amsterdam dans l’État de New York et mort le 5 février 2020 à Beverly Hills en Californie, est un acteur, producteur, réalisateur et écrivain américain. Il est le père de l’acteur et producteur Michael Douglas.

Figure majeure du cinéma américain, Kirk Douglas est un des acteurs les plus populaires au monde dans les années 1950 et 1960. Nombre de ses films deviennent des classiques, et il excelle dans tous les genres : la comédie (Au fil de l’épée en 1959), l’aventure (Vingt Mille Lieues sous les mers en 1954, Les Vikings en 1958), le western (Règlement de comptes à O.K. Corral en 1957), le péplum (Spartacus en 1960), les films de guerre (Les Sentiers de la gloire en 1957, Sept jours en mai en 1964, Les Héros de Télémark en 1965) et le drame (La Vie passionnée de Vincent van Gogh en 1956, Seuls sont les indomptés en 1962). Sur le plan physique, l’acteur est notamment reconnaissable à sa fossette très visible au menton.

Continuer la lecture de « Kirk Douglas, acteur, producteur, réalisateur et écrivain. »

James Watt, ingénieur.

James Watt, né le 19 janvier 1736 à Greenock en Écosse et mort le 25 août 1819 à Heathfield Hall, dans sa maison à Handsworth (en) (localité maintenant intégrée à Birmingham, en Angleterre) est un ingénieur écossais dont les améliorations sur la machine à vapeur furent une des étapes clé dans la révolution industrielle. Il a animé la Lunar Society de Birmingham. En hommage à ses recherches, le watt (symbole W), a été donné à l’Unité internationale de puissance, ou de flux énergétique (dont le flux thermique).


James Watt est né le 19 janvier 1736 à Greenock, petite ville d’Écosse. Son père, charpentier de marine, était aussi propriétaire de bateaux, entrepreneur et occupait une fonction dans la magistrature municipale. Sa mère, Agnes Muirhead, venait d’une famille distinguée et elle était instruite. Tous les deux étaient des presbytériens et des covenantaires convaincus. James Watt était préférentiellement instruit dans la demeure de ses parents par le soin de sa mère. Il faisait montre d’une grande dextérité manuelle et d’une aptitude pour les mathématiques, tandis que les langues grecques et latines lui déplaisaient.

Continuer la lecture de « James Watt, ingénieur. »

Nicéphore Niépce, ingénieur et inventeur de la photographie.

Joseph « Nicéphore » Niépce, né le 7 mars 1765 à Chalon-sur-Saône (actuelle Saône-et-Loire) et mort le 5 juillet 1833 à Saint-Loup-de-Varennes (Saône-et-Loire), est un ingénieur français, connu comme étant l’inventeur de la photographie, appelée alors « procédé héliographique ».

Il est aussi l’auteur de la plus ancienne prise de vue et du pyréolophore, le premier moteur à combustion interne du monde.


Joseph Niépce naît le 7 mars 1765 à Chalon-sur-Saône en Bourgogne sous le règne de Louis XV. Son père, Claude Niépce, conseiller du Roi, est avocat à la Cour, receveur des consignations à Chalon-sur-Saône et intendant du Duc de Rohan-Chabot qui le tenait en estime. Sa mère, née Claude Barault, est la fille d’Antoine Barault, avocat et conseiller du Roi. Très aisée et l’une des plus anciennes de Chalon, la famille Niépce possède des propriétés dispersées autour de la ville, procurant à Joseph des revenus élevés. Il adoptera le surnom de Nicéphore lors de la période révolutionnaire selon certains, quand d’autres expliquent qu’il a choisi « Nicéphore » en 1787, après avoir été renvoyé d’un lycée où il supervisait une classe.

Continuer la lecture de « Nicéphore Niépce, ingénieur et inventeur de la photographie. »