Georgi Dimitrov, Président du conseil des ministres de Bulgarie.

Georgi Mikhailov Dimitrov (Георги Димитров), né le 18 juin 1882 dans le village de Kovatchevtsi près de Pernik (région minière non loin de Sofia) et mort le 2 juillet 1949 au sanatorium de Barvikha près de Moscou, est un homme d’État bulgare. Il est président du Conseil des ministres de la République populaire de Bulgarie du 23 novembre 1946 à sa mort.

Dirigeant communiste, il mène l’insurrection infructueuse de 1923, ce qui le conduit à s’exiler en URSS, d’où il dirige l’Internationale communiste entre 1934 et 1943. De retour en Bulgarie après la Seconde Guerre mondiale, il devient président du Conseil des ministres en 1946 et secrétaire général du comité central du Parti communiste bulgare en 1948.

À la tête du pays, il est proche de maréchal Tito, avec qui il tente de former une Fédération balkanique réunissant la Bulgarie et la Yougoslavie, un projet suscitant la désapprobation de Staline. Il théorise également l’idée que le fascisme est le fait des éléments les plus radicaux du capitalisme.

Continuer la lecture de « Georgi Dimitrov, Président du conseil des ministres de Bulgarie. »

Valentin Serov, peintre.

Valentin Aleksandrovitch Serov (en russe : Валентин Александрович Серов), né le 7 janvier 1865 (19 janvier 1865 dans le calendrier grégorien) à Saint-Pétersbourg et mort le 23 décembre 1911 (5 janvier 1912 dans le calendrier grégorien) à Moscou, est un peintre russe.


Valentin Serov est le fils d’Alexandre Serov et de son épouse, née Valentina Bergmann, pianiste. Par les amis de son père, un grand compositeur, Valentin sera plongé dans l’atmosphère créatrice du cercle d’Abramtsevo. En attendant, il vit avec sa mère à Munich à la mort de son père en 1871, puis à Paris à partir de 1874. Il retourne en Russie en 1878, il a treize ans.

À l’âge de treize et quatorze ans, il prend des leçons de dessin et de peinture auprès d’Ilia Répine chez qui il habite et se rend souvent en visite chez l’industriel collectionneur Savva Mamontov et en séjour à Abramtsevo, près de Moscou, dans une atmosphère de bouillonnement intellectuel et artistique. Il y fait la connaissance d’artistes du mouvement des peredvijniki (artistes ambulants).

Continuer la lecture de « Valentin Serov, peintre. »

Anna Eleanor Roosevelt, première dame des Etats-Unis.

Anna Eleanor Roosevelt (« Éléonore », la version traduite de son prénom, est souvent aussi d’usage pour les francophones), née le 11 octobre 1884 et morte le 7 novembre 1962, est l’épouse de Franklin Delano Roosevelt. Par cette union, elle est la Première dame des États-Unis du 4 mars 1933 au 12 avril 1945. Elle a été la première à donner une dimension politique et médiatique affirmée à ce rôle.

Elle pèse sur la décision d’engager les États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale. Féministe engagée, elle s’oppose au racisme et défend le mouvement américain pour les droits civiques.

Après le conflit, elle joue un rôle déterminant dans la promotion du multilatéralisme et la création de l’Organisation des Nations unies (ONU), auprès de laquelle elle sera la première déléguée des États-Unis (1945-1952). Elle préside également, pendant la présidence de Harry S. Truman, la Commission des droits de l’homme de l’Organisation des Nations unies, chargée de rédiger la Déclaration universelle des droits de l’homme. Ses nombreux voyages dans le monde et sa diplomatie contribuent à l’adoption de cette déclaration par l’Assemblée générale des Nations unies le 10 décembre 1948.

Continuer la lecture de « Anna Eleanor Roosevelt, première dame des Etats-Unis. »