Le fado.

Le fado est un genre musical portugais, constitué de chants populaires au thème mélancolique accompagné d’instruments à cordes pincées. Le  chanteur de fado ou fadiste (fadista) exploite en général des thèmes récurrents : la saudade, l’amour inaccompli, la jalousie, la nostalgie des morts et du passé, la difficulté à vivre, le chagrin, l’exil… Ce chant fut d’abord chanté dans les quartiers populaires avant d’atteindre la bourgeoisie. Le fado fut le chant national du Portugal à l’époque du  dictateur Salazar.


Le fado est probablement apparu vers les années 1820 ou 1840 au Portugal, mais ses origines précises sont incertaines. Selon certains, il serait apparu à partir du fado marin, un chant entonné par les marins portugais. Pour d’autres, il serait la synthèse de genres musicaux brésiliens très en vogue à Lisbonne au XVIIIe siècle, comme le lundum et la modinha.

Continuer la lecture de « Le fado. »

Ruy de Carvalho, acteur.

Rui Alberto Rebelo Pires de Carvalho, plus connu sous le nom de Ruy de Carvalho, est un acteur portugais né le 1er mars 1927 à Lisbonne.


Ruy de Carvalho est le fils de João Rebelo Pires de Carvalho. Il s’initie au théâtre, en tant qu’amateur, en 1942 dans le groupe “Mocidade  Portuguesa”, avec la pièce O Jogo para o Natal de Cristo. Il a fréquenté le Conservatoire National. Sa formation s’est achevée en 1950. Il a un frère et une sœur qui sont tous les deux acteurs et qui se nomment João de Almeida et Maria Cristina, décédée en 2003.

Il débute en 1947 dans le Théâtre National, dans la comédie Rapazes de Hoje, de Roger Ferdinand. Il acquiert sa notoriété en 1950, grâce à son interprétation d’Eric Birling dans la pièce Està là Fora um Inspector, de J.B. Priestley. Il intègre le Théâtre du Peuple (renommé plus tard le Théâtre National Populaire) cette même année, jusqu’en 1958.

Continuer la lecture de « Ruy de Carvalho, acteur. »

Amélia Rey Colaço, impresario et actrice.

Amélia Lafourcade Schmidt Rey Colaço de Robles Monteiro était l’un des principaux acteurs portugais de la première moitié du XXe siècle. Elle était aussi un impresario important.


Amélia Rey Colaço est née le 2 mars 1898 à Lisbonne , au Portugal , la plus jeune de quatre sœurs. Elle est issue d’un milieu privilégié, artistique et multinational. Son père, Alexandre Rey Colaço , né à Tanger en 1854, avait une mère portugaise et un père français. Orphelin dès son plus jeune âge, sa formation de pianiste débute au Conservatoire Royal de Madrid et se poursuit à Paris et à Berlin, grâce au mécénat du Comte de Daupiás. En tant que pianiste et compositeur, il devient professeur de musique du prince Luís Filipe de Portugal et de son frère, le futur roi Manuel II. La mère d’Amélia Rey Colaço, Alice Lafourcade Schmidt, est née au Chili, a eu une mère française et un père allemand et a enseigné plusieurs langues à ses filles. Elle a grandi à Berlin avec sa mère et son beau-père, marchand d’instruments de musique. La mère de Schmidt s’est fait connaître à Berlin pour avoir organisé un salon où elle rassemblait des personnalités prometteuses du monde artistique. C’est dans ce salon que Schmidt rencontre Alexandre Rey Colaço.

Continuer la lecture de « Amélia Rey Colaço, impresario et actrice. »