Le Kremlin de Moscou (Russie).

Le kremlin de Moscou (russe : Московский Кремль, Moskovskiy Kremlʹ), souvent appelé simplement le Kremlin, est une forteresse située au cœur de Moscou, capitale de la Russie.

Après avoir été la résidence officielle des tsars, puis des dirigeants de l’Union soviétique, il devient le centre politique de la fédération de Russie, puisqu’il est aujourd’hui la résidence officielle et le lieu de travail du président de la fédération de Russie. Par métonymie, l’expression « le Kremlin » désigne souvent, dans la presse et les médias, le pouvoir russe ou, naguère, le pouvoir soviétique.

Cet ensemble prestigieux est le plus célèbre kremlin, mot adapté du russe Кремль, qui désigne une forteresse urbaine. La forme est à peu près triangulaire. Il rassemble à l’intérieur de son enceinte extérieure, dominant la place Rouge et la Moskova, des palais et des cathédrales dont le Grand Palais du Kremlin.

Continuer la lecture de « Le Kremlin de Moscou (Russie). »

Nikolaï Joukovski, fondateur des sciences hydro et aérodynamiques.

Nikolaï Iegorovitch Joukovski (en russe : Николай Егорович  Жуковский), né le 5 janvier 1847 (17 janvier 1847 dans le calendrier grégorien) à Orekhovo, oblast de Vladimir et mort le 17 mars 1921 à Moscou, est un savant russe puis soviétique, fondateur des sciences hydro- et aérodynamiques. Il avait été surnommé par Lénine le « père de l’aviation russe ».


Joukovski poursuit ses études secondaires au lycée no 4 de Moscou.

Ses premières études concernaient l’effet Magnus produit par des cyclindres en rotation. En 1902, il construisit la première soufflerie. Il fonda en 1904 près de Moscou le premier institut de recherche aérodynamique en Europe, devenu le célèbre TsAGI en décembre 1918 par décret du  gouvernement soviétique. Il y travaille avec son élève Sergueï Tchaplyguine.

Continuer la lecture de « Nikolaï Joukovski, fondateur des sciences hydro et aérodynamiques. »

Alexandre Souvorov, militaire.

Alexandre Vassilievitch Souvorov (en russe : Алекса́ндр Васи́льевич Суво́ров ; en français, on a aussi dit Souvarov), né le 13 novembre 1730 (24 novembre 1730 dans le calendrier grégorien) et mort le 6 mai 1800 (18 mai 1800 dans le calendrier grégorien), comte Rymnitski, prince Italiski (1799) en raison de sa campagne en Italie, comte du Saint-Empire romain germanique, est un généralissime au service de l’Empire russe.

Souvorov est l’un des rares généraux à n’avoir jamais été vaincu, à l’instar d’Alexandre le Grand, de Sylla, de Khalid ibn al-Walid, de Gengis Khan, de Yi Sun-sin et du Maréchal Davout. Il devint également célèbre pour son ouvrage, La Science de la Victoire, où il compila et résuma ses principes militaires en formules simples et accrocheuses : « La balle est une chose folle, seule la baïonnette sait ce qu’il en est », « Meurs, mais sauve ton camarade ! » ou encore « Ce qui est dur à l’entraînement sera facile pendant la bataille ». Il enseigna à ses hommes à être excessivement offensifs, une nouvelle citation le confirmant : « Attaquez avec le fer ! Poussez avec la baïonnette ! ». Il était particulièrement proche de ses hommes, les gratifiant du titre de « frères », et rendait « l’inspiration » à l’origine de ses plans et stratégies géniaux.

Continuer la lecture de « Alexandre Souvorov, militaire. »