Diogo de Silves, explorateur.

Diogo de Silves (XVe siècle) est le nom présumé d’un obscur explorateur portugais de l’ Atlantique qui aurait découvert les îles des Açores en 1427.

Il n’est connu que par une référence sur une carte dessinée par le cartographe catalan , Gabriel de Vallseca de Majorque , daté de 1439. La carte, entachée par un accident d’encrier en 1869, a une note de l’ archipel des Açores , vraisemblablement écrite par Vallseca, indiquant :

Aquestes isles foram trobades p diego de ??? pelot del rey de portugal an lany MCCCCXX?II (Transl. “Ces îles ont été trouvées par Diego de ??? pilote du roi du Portugal en l’an 14??”)

Le nom de famille et une partie de la date sont maculés. La première lecture connue de cette partie de la carte est par un Majorquin nommé Pasqual en 1789 (avant l’accident d’encre) qui a noté le nom de famille comme “Guullen”. Il a depuis été lu par d’autres enquêteurs comme Diego de Senill (“le Vieux” – une référence pleine d’espoir en direction de Gonçalo Velho , qui a officiellement découvert les Açores en 1431). D’autres ont proposé de Sevill ou de Séville ou de Sunis, Survis, Sinus, Simis, Sines , Sivils. La date a été diversement interprétée comme MCCCCXX V II (1427) ou MCCCCXX X II (1432)[7] ou MCCCCXX XV II (1437).

Continuer la lecture de « Diogo de Silves, explorateur. »

Bartolomeu Perestrelo, navigateur et explorateur.

Homme d’Etat portugais, Pedro Moniz Perestrelo (dit Bartolomeu Perestrelo) est né en 1395, et est avant tout connu en qualité de navigateur et d’explorateur. À la fin de l’année 1418, le navire sur lequel il vogue en compagnie de Joao Gonçalves Zarco et de Tristao Vaz Teixeira pour le compte du Prince Henri dit « le navigateur » (le troisième fils de Jean 1er du Portugal), échoue sur les côtes de la petite île de Porto Santo (Saint Port) que les explorateurs nomment ainsi en raison de l’abordage miraculeux qu’ils y ont effectué.

Continuer la lecture de « Bartolomeu Perestrelo, navigateur et explorateur. »

Le tramway de Lisbonne (Portugal).

Le réseau de tramway de Lisbonne (en portugais : Rede de eléctricos de Lisboa) dessert la capitale portugaise. En opération depuis 1873, il comprend actuellement six lignes urbaines pour un total de 48 kilomètres exploité dans toute l’agglomération.


Les premiers tramways ont fonctionné à Lisbonne à partir de 1873 tirés par des chevaux.

Les tramways électriques nommés elétricos sont entrés en service en août 1901. Le réseau est construit à l’écartement de 900 mm.

Après un grand développement, au milieu du XXe siècle le réseau a perdu les deux tiers de sa longueur. Il atteint actuellement 48 km de lignes en service dont 14 km aménagés en site propre.

Chose rare en Europe, l’essentiel du service est assuré par du matériel historique restauré. On peut voir quarante-huit véhicules anciens dont quarante sont dédiés au service public. On peut reconnaître ces véhicules à leur couleur jaune. Les autres sont affectés au service touristique. Ces petits véhicules à deux essieux circulent dans les rues étroites et pentues des quartiers anciens.

Continuer la lecture de « Le tramway de Lisbonne (Portugal). »