Ramalho Ortigão, écrivain.

José Duarte Ramalho Ortigão né le 24 octobre 1836 à Porto et mort le 27 septembre 1915 à Lisbonne, est un écrivain portugais.


José Duarte Ramalho Ortigão est né à Porto, dans la Casa de Germalde, commune de Santo Ildefonso. Il était l’ainé d’une fratrie de neuf frères, fils du premier-lieutenant d’artillerie Joaquim da Costa Ramalho Ortigão et de D. Antónia Alves Duarte Silva Ramalho Ortigão.

Ramalho Ortigão passa son enfance dans une ferme de Porto avec sa grand-mère maternelle tandis que son grand-oncle et parrain Frei José do  Sacramento prit en charge son éducation. À Coimbra, il fréquenta  brièvement un cours de droit et commença à travailler en tant que professeur de français dans le Collège de Lapa (Porto) dont son père était le directeur. Il eut comme élève, entre autres, Eça de Queirós et Ricardo Jorge. À cette époque, il s’initie au journalisme et collabore au Journal de Porto.

Continuer la lecture de « Ramalho Ortigão, écrivain. »

Elisabeth Schwarzkopf, musicienne et soprano.

Elisabeth Schwarzkopf est une musicienne et soprano allemande, naturalisée anglaise, née le 9 décembre 1915 à Jarocina et morte le 3 août 2006 à Schruns, en Autriche. Elle fut l’une des plus grandes sopranos du XXe siècle.


Olga Maria Elisabeth Friederike Schwarzkopf naît le 9 décembre 1915 à Jarocin, près de Poznań. Son père, Friedrich, est un instituteur prussien à la mentalité rigide qui lui fait don de son intransigeance et de sa passion pour la langue allemande. Sa mère, née Elisabeth Fröhlich, la gratifie d’une oreille musicale très sûre, d’une volonté de fer, et de son prénom.

Dès l’âge de 10 ans, Elisabeth déchiffre parfaitement les partitions, s’accompagne elle-même au piano et chante souvent dans des concerts amateurs, ce qui lui permet de tenir le rôle-titre de l’Orphée et Eurydice de Gluck dans la production de fin d’année de son école de Magdebourg, en 1928.

Continuer la lecture de « Elisabeth Schwarzkopf, musicienne et soprano. »

La cristallographie.

La cristallographie est la science qui se consacre à l’étude des cristaux à l’échelle atomique. Les propriétés physico-chimiques d’un cristal sont étroitement liées à l’arrangement spatial des atomes dans la matière. L’état cristallin est défini par un caractère périodique et ordonné à l’échelle atomique ou moléculaire. Le cristal est obtenu par translation dans toutes les directions d’une unité de base appelée maille élémentaire.

Elle est en rapport avec des disciplines aussi diverses que la physique, la chimie, l’optique, les mathématiques, la biophysique, la biologie, la médecine, la science des matériaux, la métallurgie ainsi que les sciences de la terre.


Le cristal, d’abord simple objet de curiosité, passionna les collectionneurs avant d’intriguer les savants qui, en étudiant sa structure, ébauchèrent les premières théories sur la constitution intime de la matière.

Continuer la lecture de « La cristallographie. »