Constantin Daniel Rosenthal, peintre et sculpteur.

Constantin Daniel Rosenthal, né en 1820 à Pest, Autriche-Hongrie et mort le 23 juillet 1851 dans la même ville est un peintre et sculpteur roumain de l’empire austro-hongrois, d’origine juive, connu pour ses portraits et ses thèmes caractéristiques du nationalisme romantique. Il a participé à la révolution de 1848.


Né dans une famille juive de marchands de Pest, alors dans l’empire austro-hongrois, il quitte la ville à 17 ans pour étudier à l’Académie des beaux-arts de Vienne, l’archéologie et le dessin ; il fait alors la connaissance du peintre roumain Ion Negulici, qu’il accompagne en Valachie.

Continuer la lecture de « Constantin Daniel Rosenthal, peintre et sculpteur. »

Filimon Sarbu, militant communiste.

Filimon Sârbu (10 août 1916 – 19 juillet 1941) était  un militant communiste et antifasciste roumain exécuté par les autorités pro-nazies pendant la Seconde Guerre mondiale . Après la guerre, il est acclamé comme un héros par le gouvernement communiste.


Sârbu est né dans une famille d’ouvriers à Herepeia , en Transylvanie. Son père, cheminot , est licencié en 1926 pour sa participation aux grèves du début des années 1920, et la famille doit déménager à Constanţa en 1930. Faute de moyens matériels, le jeune Sârbu est contraint d’abandonner l’école après avoir terminé l’ enseignement primaire , et en octobre 1930 , il a commencé comme apprenti touriste dans les ateliers de la direction des ports maritimes à Constanţa. Là, il rejoint le mouvement ouvrier et subit l’influence communiste, et en 1933, il est licencié pour ses opinions politiques, réadmis sous la pression de ses collègues. Durant cette période, il a également participé aux réunions du Comité national antifasciste , une organisation de façade du Parti communiste de Roumanie , interdite par le gouvernement dans les années 1920. Arrêté avec d’autres militants en 1936 lors d’une telle conférence antifasciste, il est condamné par un tribunal militaire à 6 mois de prison.

Continuer la lecture de « Filimon Sarbu, militant communiste. »

Ion Negulici, peintre.

Ion D. Negulici, né en 1812 à Câmpulung (dans le județ de Muscel en Valachie) et mort le 5 avril 1851 à Constantinople est un peintre roumain, qui a participé à la Révolution roumaine de 1848. Il est considéré comme un des meilleurs plasticiens roumains de la première moitié du XIXe siècle.


Ion Negulici s’initie à l’art dans une école de peinture d’icônes et, à Bucarest, dans l’atelier d’arts décoratifs de Maria Rosetti, puis en 1827 au collège national Saint-Sava, dont le directeur est Eufrosin Poteca. Faute de moyens, il doit quitter Bucarest pour retourner à Câmpulung, mais part en 1830 à Iași rejoindre son frère qui a épousé une parente d’un boyard de Moldavie. À Iași, Negulici étudie la peinture dans l’atelier de Niccolò Livaditti, un jeune Grec qui a voyagé en Orient et à Constantinople et après une vie aventureuse s’est récemment installé en Moldavie ; proche des Carbonari, avec lesquels il s’est battu lors de la révolution de 1821, il avait dû quitter l’Italie après la défaite. Durant ces années, Negulici suit aussi les leçons de Gheorghe Asachi à la Școala de la Trei Ierarhi (École des Trois Hiérarques).

Continuer la lecture de « Ion Negulici, peintre. »