Le porc.

Sus domesticus est une espèce de mammifères domestiques omnivores de la famille des Porcins, ou Suidés. Appelé porc (du latin porcus) ou cochon ou encore cochon domestique, il est resté proche du sanglier avec lequel il peut se croiser.

Le statut taxonomique a changé au cours du temps : après avoir longtemps considéré le porc comme une sous-espèce du Sanglier (Sus scrofa), sous le nom de Sus scrofa domesticus, le code international de nomenclature zoologique a décidé de classer cette forme domestique (et de nombreuses autres) comme espèce séparée, afin d’éviter les confusions entre les populations sauvages et domestiques.

La femelle adulte est la truie (coche), la jeune femelle élevée pour la reproduction est une cochette, le mâle est le verrat et le jeune cochon (avant le sevrage) s’appelle porcelet, cochonnet, goret (ou cochon de lait dans l’assiette), le jeune porc sevré se nomme nourrain (ou nourrin).

Continuer la lecture de « Le porc. »

Domingos António de Sequeira, peintre.

Domingos António de Sequeira ( Lisbonne ; 10 mars 1768 – Rome ; 8 mars 1837) était un célèbre peintre portugais à la cour royale du roi Jean VI du Portugal.


Il est né à Belém, Lisbonne , dans une famille modeste. Plus tard, il a changé son nom de famille d’Espírito Santo en Sequeira, plus aristocratique. Il étudie d’abord l’art à l’académie de Lisbonne, avant de s’installer à Rome , où il est l’ élève d’ Antonio Cavallucci.

À l’âge de treize ans, il avait fait preuve d’un talent si marqué que F. de Setubal l’employa comme assistant dans son travail pour le palais João Ferreiras. Sequeira résida à Rome de 1788 à 1794, date à laquelle il fut nommé membre honoraire de l’ Académie de Saint-Luc. Après deux années supplémentaires et des études plus poussées en Italie, il retourna dans son pays natal avec une si grande réputation que d’importantes commandes pour les églises et les palais lui furent immédiatement confiées : sujets scripturaires, grandes compositions historiques et tableaux de cabinet.

Continuer la lecture de « Domingos António de Sequeira, peintre. »

Mário Soares, homme d’état.

Mário Soares, né le 7 décembre 1924 à Lisbonne et mort le 7 janvier 2017 dans la même ville, est un homme d’État portugais, président de la République portugaise de 1986 à 1996.

Exilé en France, il rejoint les rangs de l’Action socialiste portugaise, qui deviendra le Parti socialiste, au sein duquel il s’impose comme l’un des principaux cadres. Il rentre au pays après la révolution des Œillets en 1974, puis est nommé ministre au sein du gouvernement provisoire.

Nommé ministre des Affaires étrangères en 1974, il quitte le gouvernement l’an suivant, puis du fait de la victoire des socialistes aux élections législatives de 1976, est nommé Premier ministre ; la mésentente entre les partenaires de sa coalition le contraint à la démission en 1978.

Continuer la lecture de « Mário Soares, homme d’état. »