Leevi Madetoja, compositeur.

Leevi Madetoja est un compositeur finlandais, né le 17 février 1887 à Oulu, mort le 6 octobre 1947 à Helsinki.


Il effectue ses études dans son pays natal à l’Université d’Helsinki et étudie la composition avec Sibelius à l’Institut de musique d’Helsinki (devenu l’Académie Sibelius), puis à Paris (1910-1911) avec Vincent d’Indy, ensuite à Vienne avec Robert Fuchs (1911-1912) et enfin à Berlin.

Enseignant en Finlande à l’Institut de musique d’Helsinki (1916-1938), il devient également chef d’orchestre assistant auprès de Robert Kajanus en 1912, avant de créer son propre orchestre. Il est également critique musical pour le journal Helsingin Sanomat (1916-1932). Il est nommé maître de conférences à l’Université d’Helsinki en 1928. En 1917, il fonde l’Association des musiciens finlandais.

Continuer la lecture de « Leevi Madetoja, compositeur. »

Toivo Kuula, compositeur et chef d’orchestre.

Toivo Kuula est un compositeur et chef d’orchestre finlandais, né à Vaasa (ou Alavus selon les sources) le 7 juillet 1883, mort le 18 mai 1918 à Viipuri, aujourd’hui Vyborg en Russie.


Il a travaillé à Paris avec Marcel Labey et à la Schola Cantorum. Maîtrisant parfaitement le contrepoint et possédant un sens harmonique profond, Kuula a été associé à l’école franckiste, notamment avec son trio pour piano, violon et violoncelle. Cependant, il puise l’essentiel de son  inspiration dans des légendes nationales, ou d’après le Kalevala, œuvres qui font preuve d’une nette influence impressionniste.

Kuula est aussi connu pour ses activités politiques et son appartenance au Mouvement fennomane. Pendant la Nuit de Walpurgis de 1918, connue en Finlande sous le nom de fête de Vappu, et qui a lieu traditionnellement dans la nuit du 30 avril au 1er mai, Kuula, qui se trouve à l’Hotel Seurahuone reçoit une balle, tirée par un Jäger. Les circonstances de ce drame sont assez mal connues, toutefois on a déterminé que ce coup de feu faisait suite à une querelle survenue au sujet de la célébration de la victoire des “blancs” (valkoiset) dans la guerre civile finlandaise. 18 jours plus tard, Kuula succombe à ses blessures à l’hôpital de Viipuri. Il est inhumé au Cimetière de Hietaniemi à Helsinki.

Continuer la lecture de « Toivo Kuula, compositeur et chef d’orchestre. »

La verrerie.

La verrerie est l’art de la fabrication du verre et désigne aussi l’atelier du verrier.

Depuis l’Égypte ancienne, le verre fascine par ses propriétés étranges. Translucide ou transparent, il se travaille au feu, un peu comme un métal. Fragile, il est aussi très dur une fois figé dans la forme qu’on lui a donnée.


L’homme a commencé à fabriquer du verre il y a environ 5 000 ans, dans la région du Croissant fertile et la vallée du Nil. Le verre fut probablement utilisé à des fins pratiques pour la première fois dans l’Égypte antique, où les articles en verre étaient considérés comme des objets de luxe. Étant donné leur fragilité, on ne les retrouve que dans les tombes de prêtres et de membres de la famille royale. À l’origine, pour fabriquer des récipients de verre, on recouvrait un noyau d’argile de verre fondu, et on retirait ensuite ce noyau lorsque le verre refroidissait. Quand la canne de souffleur fut inventée vers 100 av. J.-C. en Phénicie, les verriers purent créer des récipients plus grands en beaucoup moins de temps. Cette technique gagna Rome, où les articles de verre furent très prisés et acquirent un statut plus populaire. Puis le nouvel art du soufflage du verre se répandit dans toute l’Europe avec l’expansion de l’Empire romain.

Continuer la lecture de « La verrerie. »