Thomas Lawrence, peintre.

Thomas Lawrence (13 avril 1769 à Bristol – 7 janvier 1830) est un peintre qui fut le portraitiste le plus important de la Régence anglaise et du règne de Georges IV.


Il est né à Bristol et a commencé à dessiner à Devizes, où son père était aubergiste à l’hôtel Bear sur la place du marché. À l’âge de dix ans, ayant déménagé à Bath, il soutenait sa famille avec ses portraits au pastel.

Il se rend à Londres en 1787, où il est reçu par Reynolds et devient étudiant à la Royal Academy.

 

Il n’a que 20 ans lorsqu’il peint le Portrait de la Reine Charlotte. Mais ce tableau n’a plu ni au roi George ni à la reine Charlotte et n’est pas entré dans la collection royale. Il est resté entre les mains de Lawrence et était dans sa vente d’atelier après sa mort. A la mort de Reynolds en 1792, il devient néanmoins peintre du roi George III.

Continuer la lecture de « Thomas Lawrence, peintre. »

L’aéroglisseur (hovercraft).

Un aéroglisseur est un véhicule amphibie à portance aérostatique et à propulsion aérienne, en général une ou plusieurs hélices aériennes.

La portance est assurée par un coussin d’air sous faible pression relative, entretenu par une soufflante à l’intérieur d’une enceinte dont les parois latérales, appelées jupes, sont suffisamment déformables pour suivre au plus près le relief de la surface survolée et ainsi réduire les fuites. Les aéroglisseurs se déplacent le plus souvent sur la mer, mais aussi sur toute surface terrestre ne présentant pas d’obstacles importants (neige, glace, sable, gazon). La propulsion est aérienne ; les vitesses étant plus faibles que celles des avions, la charge au disque (traction sur surface) élevée fait que les hélices sont quelquefois carénées, comme les hélices des remorqueurs. Les changements de direction sont obtenus en déviant le souffle à l’aide de gouvernails, par orientation de l’hélice, celle-ci étant alors placée sur un pylône orientable, ou par des propulseurs latéraux spécifiques (bow thruster nozzles).

Continuer la lecture de « L’aéroglisseur (hovercraft). »

Édouard VII, roi du Royaume-uni.

Édouard VII (en anglais : Edward VII), né Albert Edward le 9 novembre 1841 à Londres au palais de Buckingham et mort le 6 mai 1910 au même endroit, est roi du Royaume-Uni et des dominions (Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, Terre-Neuve) ainsi qu’empereur des Indes du 22 janvier 1901 jusqu’à sa mort.

Fils de la reine Victoria, Albert-Édouard resta l’héritier de la Couronne britannique et porta le titre de prince de Galles pendant près de 60 ans. Durant le long règne de sa mère, il fut largement mis à l’écart des questions politiques et personnifia la riche élite aristocratique britannique.

L’époque édouardienne coïncida avec le début du XXe siècle et connut d’importants changements technologiques et sociaux. Édouard VII joua un rôle important dans la modernisation de la Home Fleet, la réforme des services médicaux militaires et la réorganisation de l’Armée de terre britannique après la seconde guerre des Boers. Il développa de bonnes relations entre le Royaume-Uni et les autres pays européens, en particulier la France, et reçut pour cela le surnom populaire de Peacemaker (« Pacificateur »).

Continuer la lecture de « Édouard VII, roi du Royaume-uni. »