Le cygne.

Cygnus est un genre d’oiseaux de la famille des Anatidae. C’est le genre des cygnes.


Ces oiseaux sont connus pour leur cou courbé (ils possèdent 24 vertèbres cervicales, le plus grand nombre de tous les vertébrés et pour leurs belles plumes blanches, au nombre de 25 000 chez le cygne adulte. Cependant, quelques espèces ont un plumage partiellement noir (Cygne noir et Cygne à cou noir). Leurs pieds sont palmés. Les petits du cygne appartiennent à la catégorie des poussins. Les cygnes sont les plus grands membres de la famille des Anatidae, et sont parmi les plus gros oiseaux volants, pesant jusqu’à 15 kg et mesurant 1,50 m environ. Par rapport aux oies, ils sont à la fois plus grands en taille et ont des pieds et un cou proportionnellement plus grands. Ils ont aussi une pièce de peau déplumée entre les yeux et sur le bec chez les adultes. Les plumages de chaque sexe sont similaires, mais les mâles sont généralement plus grands et plus lourds que les femelles.

Continuer la lecture de « Le cygne. »

Alfred Tennyson, poète.

Alfred Tennyson, 1er baron Tennyson (6 août 1809 – 6 octobre 1892), frère de Charles Tennyson Turner, est l’un des poètes britanniques les plus célèbres de l’époque victorienne.

Nombre de ses vers sont fondés sur des thèmes classiques ou mythologiques, comme In Memoriam, écrit en l’honneur de son meilleur ami Arthur Hallam, un jeune poète et un camarade à Trinity College fiancé à la sœur de Tennyson, et qui mourut tragiquement d’une hémorragie cérébrale à l’âge de 22 ans.

L’un des plus célèbres ouvrages de Tennyson est Les Idylles du Roi (1885), une série de poèmes narratifs fondés entièrement sur le roi Arthur et la légende arthurienne et influencés, dans ses thèmes, par les premiers récits de Sir Thomas Malory sur ce roi légendaire. L’œuvre fut dédiée au prince Albert, l’époux de la reine Victoria. Durant sa carrière, Lord Tennyson fit des tentatives d’écriture dramatique, mais ses pièces n’eurent pas de succès.

Continuer la lecture de « Alfred Tennyson, poète. »

Arthur Sullivan, compositeur.

Sir Arthur Seymour Sullivan (13 mai 1842 – 22 novembre 1900) était un compositeur anglais. Il est surtout connu pour 14 collaborations lyriques avec le dramaturge WS Gilbert , dont HMS Pinafore , The Pirates of Penzance et The Mikado . Ses œuvres comprennent 24 opéras, 11 œuvres orchestrales majeures, dix œuvres chorales et oratorios , deux ballets, de la musique de scène pour plusieurs pièces de théâtre et de nombreuses pièces d’église, chansons et pièces pour piano et chambre. Ses hymnes et chansons incluent ” Onward, Christian Soldiers ” et ” The Lost Chord “.

Fils d’un chef de musique militaire, Sullivan composa son premier hymne à l’âge de huit ans et fut plus tard soliste dans le chœur de garçons de la Chapelle Royale . En 1856, à 14 ans, il obtient la première bourse Mendelssohn de l’ Académie royale de musique , ce qui lui permet d’étudier à l’académie puis au Conservatoire de Leipzig en Allemagne. Sa pièce de fin d’études, musique de scène de La Tempête de Shakespeare (1861), a été accueillie avec enthousiasme lors de sa première représentation à Londres. Parmi ses premières œuvres majeures figuraient un ballet, L’Île Enchantée (1864), une symphonie , un concerto pour violoncelle (tous deux en 1866) et sonOuverture de Ballo (1870). Pour compléter les revenus de ses œuvres de concert, il a écrit des hymnes, des ballades de salon et d’autres pièces légères, et a travaillé comme organiste d’église et professeur de musique.

Continuer la lecture de « Arthur Sullivan, compositeur. »