Wilhelm Griesinger, psychiatre.

Wilhelm Griesinger, né le 29 juillet 1817 à Stuttgart, décédé le 26 octobre 1868 à Berlin, était  un interniste et psychiatre wurtembergeois. Il fut l’élève de Johann Lukas Schönlein à l’université de Zurich et du physiologiste François Magendie à Paris.


Il était le fils de Karoline Luise Griesinger et de Gottfried Ferdinand Griesinger, directeur d’hôpital à Stuttgart. En 1834, âgé de 16 ans, Griesinger obtient son baccalauréat et s’inscrit en médecine à l’université de Tübingen.

Après l’obtention de son doctorat, il exerce la médecine dans le Wurtemberg, dans les villes de Stuttgart et Tübingen, puis à Kiel. Au début des années 1850, il se rend en Égypte pour devenir directeur de l’école de médecine du Caire. Il y devient médecin personnel d’Abbas Ier Hilmi. Durant ce séjour, il acquiert une certaine expérience des maladies tropicales et publie deux ouvrages : Klinische und anatomische Beobachtungen über die Krankheiten von Aegypten (Observations cliniques et anatomiques sur les maladies d’Égypte) (1854) et Infectionskrankheiten (Maladies infectieuses) (1857).

Continuer la lecture de « Wilhelm Griesinger, psychiatre. »

August Neidhardt von Gneisenau, officier militaire.

August Wilhelm Antonius, comte Neidhardt von Gneisenau (né le 27 octobre 1760 à Schildau, près de Torgau – mort  du choléra le 23 août 1831 à Posen) est un Generalfeldmarschall prussien qui combattit les armées de Napoléon et de ses alliés.


August von Gneisenau est issu d’une ancienne famille catholique de la noblesse autrichienne, les Neidhardt, dont le château était à Gneisenau, au nord du Danube. Son père était lieutenant d’artillerie engagé dans l’armée de l’Électeur de Saxe. Il est instruit par les Jésuites à Wurzbourg, puis suit les cours de l’université d’Erfurt. Il devient cadet en 1778 dans un régiment de hussards, sous le commandement de Dagobert Sigmund von Wurmser et s’engage en 1780 dans l’armée du margrave Charles-Frédéric d’Anspach-Bayreuth. Il est nommé Leutnant en 1782 sous le nom de Gneisenau et participe ensuite à une expédition en Amérique du Nord, le margrave ayant décidé de louer de ses soldats aux Anglais contre les colons américains se soulevant pour leur indépendance.

Continuer la lecture de « August Neidhardt von Gneisenau, officier militaire. »

Johannes R. Becher, homme politique, écrivain et poète.

Johannes Robert Becher, né le 22 mai 1891 à Munich et mort le 11 octobre 1958 à Berlin-Est, est un homme politique, écrivain et poète allemand, membre du Parti socialiste unifié d’Allemagne (SED). Il est également connu pour avoir écrit les paroles de l’hymne national de la République démocratique allemande, Auferstanden aus Ruinen.

De 1954 à 1958, il est ministre de la Culture au sein du gouvernement de la RDA.


Hans Robert Becher est le fils d’un magistrat aux principes rigoureux dont il se démarque dès sa prime jeunesse. En 1910, Il survit à une tentative de suicide impliquant aussi sa bien aimée qui décède de ses blessures.

Continuer la lecture de « Johannes R. Becher, homme politique, écrivain et poète. »